Stratégie

Relations start-ups/grands groupes : une maturité et quelques tensions

Relations start-ups/grands groupes : une maturité et quelques tensions
Atef Fathallah, head of innovation chez Christian Louboutin, et Jade Francine, co-fondatrice de la start-up WeMaintain, ont commenté les résultats du baromètre des relations entre start-ups et grands groupes mené par le Village by CA. (Photo : CIO / JC)

Les baromètres se suivent mais ne se ressemblent pas. Le millésime 2019 de la relation entre les start-ups et les grands groupes réalisé par le Village by CA montre que les jeunes pousses sont de plus en plus exigeantes sur certains critères et que les grandes entreprises mûrissent face à cette relation. Reste quelques points de tension à résoudre.

Mené depuis 3 ans par le Village by CA en partenariat avec Capgemini, le baromètre de la relation entre les start-ups et les grands groupes est riche d'enseignement pour son millésime 2019. Interrogeant 61 représentants de grands groupes et 98 représentants de start-ups, l'accélérateur scrute trois critères essentiels à cette...

Il vous reste 93% de l'article à lire
Vous devez posséder un compte pour poursuivre la lecture

Créez votre compte Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous !

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Faites-vous des tests réguliers de réversibilité en vérifiant que les éléments obtenus suffisent à réaliser une migration ?