Management

Votez pour élire le stratège IT de l'année 2023

Votez pour élire le stratège IT de l'année 2023
Innovation, transformation des fondamentaux, accompagnement d'une stratégie métier : votez pour la ou le décideur IT qui, à vos yeux, a porté la stratégie informatique la plus pertinente en 2023. (Photo : D.R.)

Pragmatique tout en étant visionnaire. CIO a sélectionné 10 DSI ou responsables IT pour leur démarche au sein de leur organisation. A vous de voter désormais pour choisir celle ou celui qui sera élu Stratège IT de l'année 2023.

PublicitéÉvolutions technologiques rapides, importance croissante des SI dans le développement de l'activité, adaptation aux soubresauts de l'économie : dans chaque organisation, le DSI se doit d'être un stratège, répondant aux besoins d'aujourd'hui et anticipant ceux de demain.
Nous avons sélectionné 10 DSI, CTO ou décideurs IT, qui toutes et tous portent ou ont porté des initiatives majeures au service de la transformation de leur entreprise ou de leur organisation. C'est désormais à vous de voter pour désigner la ou le Stratège IT 2023. Qui succédera au DSI du réseau ADMR (aide à domicile en milieu rural), Jérôme Zoïs, élu Stratège IT 2022 ?

Les dix candidats sélectionnés par la rédaction (classés par ordre alphabétique) :

1) Stéphane Boulanger, DSI du PMU

Arrivé au sein du PMU en 2018, Stéphane Boulanger en est devenu le directeur des systèmes d'information et des opérations en janvier 2022. En plus du lancement de nouvelles activités, il est aujourd'hui focalisé sur une modernisation de ses SI historiques, encore largement sur un patrimoine applicatif Cobol, couplé à une migration progressive vers le cloud. Un vaste programme que le PMU a choisi de mener en mode agile, via la méthodologie Safe, avec 25 équipes travaillant en parallèle sur l'évolution de ses produits numériques.

2) Valérie Bourbon, DSI de Groupe Bel et ex-DSI de Dim

Arrivée à la tête de la DSI de Dim en 2019, Valérie Bourbon a piloté la séparation de la célèbre marque française d'avec son ancien actionnaire, la multinationale américaine Hanesbrands. Ces travaux ont permis à l'équipe IT européenne de conquérir son indépendance, pour assurer les opérations dans une société regroupant environ 3 300 salariés dans une dizaine de pays. Début septembre, Valérie Bourbon a été recrutée par le Groupe Bel comme DSI et directrice du digital, en remplacement de Malika Mir.

3) François Carrot, DSI d'ACC

Il est le DSI de la première Gigafactory française, une usine de batteries pour véhicules électriques qui est en train de sortir de terre sur l'ancien site de la Française de mécanique, entre Lens et Lille. Un défi logistique et technique, mais aussi technologique comme nous le racontions dans nos colonnes. François Carrot construit le SI d'une activité nouvelle tout en pensant son évolution, quand ACC (Automotive Cells Company) comptera 3 gigafactories et emploiera plus de 10 000 personnes. « Nous sommes partis d'une page blanche, mais en voyant grand », dit le DSI, recruté en novembre 2020 après une carrière d'une trentaine d'années dans l'automobile.

Publicité4) Pauline Flament, CTO de Michelin

CTO du groupe Michelin depuis 2020, Pauline Flament accompagne deux grands virages technologiques majeurs au sein de la DSI de l'industriel : le cloud et le smart manufacturing, qui amène l'IT à l'intérieur des quelque 80 usines du groupe. Des mutations qu'il a fallu accompagner tant en termes de compétences que d'évolution des pratiques et d'outillage. Conduisant à ce que la CTO décrit comme « une transformation profonde des métiers de l'infrastructure » et à « leur réinvention autour d'un certain nombre de nouveaux principes ».

5) Sandrine Lorne, directrice de la relation clients et marketing de la CNAM

Elle a piloté la montée en puissance du compte ameli de l'assurance maladie, utilisé aujourd'hui par 43 millions de Français. Un compte qui, depuis sa création en 2007, s'est beaucoup enrichi pour aligner désormais une cinquantaine de services différents. Cette montée en puissance des téléservices, assurée par un programme intégrant MOA et MOE, a profondément transformé la relation entre les caisses d'assurance maladie et les assurés, amenant davantage de personnalisation et de proactivité. Dans une démarche résolument multicanale.

Votez pour la ou le Stratège IT de l'année !

6) Hugues de Maussion, DSI de GeoPost/DPDgroup

À la tête de la DSI de GeoPost/DPDgroup, le réseau international de livraison de colis du groupe La Poste, Hugues de Maussion est un témoin et un acteur de l'évolution de la logistique. La montée en puissance du e-commerce entraîne une adhérence très forte entre les SI des commerçants et ceux des logisticiens, favorisant une approche très modulaire du système d'information. Transformant au passage la nature de l'activité. « Nous sommes au départ un acteur du transport, nous devenons aujourd'hui une entreprise de services et de données », dit le DSI, qui pour ce faire a déployé un backbone data développé en interne, sur la base de composants Open Source.

7) Florence Muscat, DSI d'Asendia

À la tête de la DSI d'une co-entreprise créée en 2012 et fédérant les activités transfrontières des groupes La Poste et Swiss Post, Florence Muscat a piloté les trois grandes phases de construction du système d'information, étroitement imbriquées avec la stratégie de l'entreprise. Avec une dernière étape, débutée en 2019, marquée par des opérations de croissance externe et par une volonté de mutualisation des plateformes IT et d'internationalisation d'une partie significative des développements.

8) Henri Pidault, DSI groupe de la SNCF

À la tête de la DSI d'un groupe aux multiples filiales, Henri Pidault pilote le virage cyber de son groupe vers les principes de l'architecture Zero Trust, qu'il détaille dans un livre publié récemment. Dans une des émissions Grands Thémas de CIO, Henri Pidault a détaillé le déploiement de ces principes d'architecture au sein du groupe ferroviaire. Le corollaire selon le DSI ? Une simplification massive du réseau qui permet d'en diminuer le coût d'exploitation, tout en bénéficiant d'une bande passante largement améliorée.

9) David Quantin, DOSII de la Matmut

Directeur en charge de l'organisation, des systèmes d'information et de l'innovation du groupe mutualiste Matmut depuis 2018, David Quantin a engagé, avec ses équipes, une transformation de l'IT autour de deux grands axes : la RSE et la réurbanisation du système d'information. L'objectif affiché : aller vers une architecture composable et cloud ready. Un chantier que la Matmut a démarré par la relation client et par le volet IARD (incendies, accidents et risques divers). « Nous avons fait le choix de démarrer très vite sur le coeur de métier, mais sur un produit raisonnable », dit David Quantin.

10) Stéphanie Schaer, directrice interministérielle du numérique

Nommée en septembre 2022 à la tête de la DSI de l'État, Stéphanie Schaer n'a pas tardé à mettre au clair la feuille de route de sa direction. Encadrement des grands projets de l'État, rôle d'opérateur de services partagés, diffusion des bonnes pratiques, accompagnement des projets d'innovation : la DSI de l'État nouvelle formule revient aux fondamentaux, au travers d'une organisation structurée autour de ces missions essentielles. Et s'enrichit d'un rôle de DRH interministérielle du numérique.

Votez pour la ou le Stratège IT de l'année !

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Avez-vous déjà rapatrié une application depuis le cloud public ou bloqué son déploiement en production sur cet environnement pour des questions tarifaires ?