Projets

LFB bascule son réseau en SD-WAN managé

LFB bascule son réseau en SD-WAN managé
Guillaume Castel, DSI du groupe LFB, se réjouit de disposer d’une solution apte à accompagner la croissance de l’entreprise.

Pour connecter 28 sites dans autant de villes dans le monde, le laboratoire biopharmaceutique LFB a choisi le SD-WAN managé de GTT Communications.

PublicitéLe laboratoire biopharmaceutique LFB est spécialisé dans les médicaments dérivés du plasma dans trois domaines thérapeutiques majeurs : l'immunologie, l'hémostase et les soins intensifs. Ses 2500 collaborateurs se répartissent sur 28 sites en France, en Autriche, en République Tchèque, en Belgique et aux Etats-Unis. Pour relier ces sites et se connecter à Internet, LFB disposait d'un WAN MPLS (Multiprotocol Label Switching). Mais cette technologie manquait d'agilité et les infrastructures en place ne répondaient plus suffisamment bien aux besoins, notamment avec le développement des besoins en matière de connexion au Cloud. De plus, la crise sanitaire Covid-19 avait amené des modifications substantielles dans les modes de travail numériques et l'entreprise a prévu des ouvertures de sites. Il fallait accompagner la croissance des besoins réseau sans accroître de manière exponentielle les coûts.


Dans son usine située aux Ulis, en région parisienne, l'unité de production de LFB dispose de réacteurs biologiques de haute capacité.

Depuis 2017, LFB utilise les services de connexion de GTT Communications. Logiquement, l'entreprise s'est tournée vers cet opérateur. Elle a opté pour sa solution de SD-WAN managé, comprenant mise en oeuvre et assistance technique, qui s'appuie sur un backbone mondial Tier 1 pour garantir un haut niveau de connexion. Le choix du SD-WAN permet bien sûr de garantir la disponibilité des services, l'amélioration des performances pour les utilisateurs finaux, la flexibilité (notamment pour l'ajout de sites) et la fiabilité du réseau, fiabilité indispensable pour assurer la traçabilité obligatoire des produits. Chaque site bénéficie pour cette raison de multiples connexions physiques pilotées par logiciel.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Votre modèle de cybersécurité englobe-t-il les environnements Cloud et les travailleurs distants ?