Stratégie

Le mantra de la transformation

Le mantra de la transformation
67 % des entreprises ont entamé un plan de transformation d’ampleur selon l’étude de EY.

Une étude du cabinet EY pointe l'importance des transformations amorcées dans les organisations mais avec une place limitée pour le numérique.

PublicitéLes organisations, autant publiques que privées, se transforment massivement : 67 % déclarent en effet avoir lancé un plan de transformation selon une étude du cabinet EY. Mais cette transformation n'est pas nécessairement numérique : 69 % estiment ainsi que le digital représente moins de la moitié de leur programme de transformation. 77 % affirment que la transformation est menée dans le cadre d'un programme coordonné par la direction générale.

Dans les entreprises privées, cette transformation vise avant tout à améliorer la satisfaction des clients (48%), devant l'optimisation des processus et la productivité (47%). Dans le public, par contre, l'optimisation des processus est en tête (45%). La transformation est avant tout freinée par le manque d'engagement et de mobilisation des équipes (34 % dans le secteur privé) mais aussi le manque de compétences mobilisées et de moyens (45 % dans le secteur public). Les différences sont également nettes sur la durée entre secteur public et privé : 67 % durent moins de deux ans dans le secteur privé contre 58 % en plus de trois ans dans le public. L'ensemble de l'organisation est concerné dans 42 % des cas, contre les ressources humaines dans 17 % et la DSI dans 15 %.

Les solutions numériques mobilisent avant tout des technologies de type BI/analytics dans 49 % des cas, suivies des méthodes agiles (44%) et de l'intelligence artificielle (32%). Mais, derrière les jolis mots à la mode, les objectifs de la transformation sont loin d'être tous atteints : plus de la moitié sont atteints dans seulement 63 % des cas. L'objectif de la réduction des coûts est le plus fréquemment atteint avec seulement 45 % de réussite. L'amélioration de la satisfaction client, pourtant deuxième, n'est qu'à 31 % d'atteinte des objectifs. En queue de peloton, l'amélioration de l'expérience employé et la rétention des talents n'est qu'à 8 % de taux d'atteinte.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Vos collaborateurs disposent-ils d’outils de communication unifiés permettant de les joindre où qu’ils soient ?