Projets

L'INSEE sous-traite la numérisation des données du recensement

L'INSEE sous-traite la numérisation des données du recensement
L'INSEE a fait appel à Jouve pour organiser l'acquisition des données sur les formulaires papier du recensement.

Chaque année, l'INSEE reçoit 14 millions de formulaires, papiers et numériques, pour le recensement. Afin d'industrialiser l'acquisition des données, l'établissement public s'est attaché les services d'un prestataire spécialisé.

PublicitéDans le cadre du recensement, l'INSEE récupère chaque année 14 millions de formulaires papier et numérique. Ses 24 directions régionales lui envoient en moyenne 700 000 questionnaires par semaine. À chaque fois, l'établissement public doit vérifier l'exhaustivité des données avant de les rentrer dans ses systèmes.
Pour l'aider dans cette démarche, l'INSEE cherchait un moyen de numériser le processus. L'institut a alors lancé un appel d'offres dans l'optique de trouver un partenaire capable d'assurer cette tâche. C'est l'entreprise Jouve qui a été retenue.

Sur un site de production dédié, le prestataire spécialisé dans l'acquisition, la valorisation et la diffusion de l'information récupère ainsi l'ensemble des formulaires papier. Ils sont ensuite dépliés et numérisés via des scanners avant d'être analysés automatiquement.
Les données sont extraites des documents grâce à des solutions de lecture optique. Elles sont contrôlées et saisies lors de la phase de vidéocodage.
Les données sont ensuite regroupées avec celles issues des formulaires numériques. L'ensemble du processus est géré par une batterie de workflows qui permettent de garder un oeil sur la production et assurent une traçabilité complète de données.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Une politique formelle est-elle définie sur les modalités de stockage selon les types de données (exemples : cloud/pas cloud, local/externalisé, disque/bande…) ?