Nominations

Henri Pidault succède à Benoît Tiers comme DG de eSNCF

Henri Pidault succède à Benoît Tiers comme DG de eSNCF
Henri Pidault est venu témoigner sur la conférence CIO « Digital Workplace » du 25 septembre 2018.

Nommé en août 2016 pour mettre en place eSNCF, Benoît Tiers vient d'être remplacé par l'un de ses anciens adjoints, Henri Pidault.

PublicitéDirecteur Général Digital et Systèmes d'Information du groupe SNCF, Benoît Tiers était de ce fait directeur général de eSNCF, entité transverse à tout le groupe, aussi bien holding de tête que SNCF Réseau (l'infrastructure du chemin de fer lui-même) et SNCF Mobilités (opérateur de transport). Nommé en Août 2016, il a quitté son poste en Août 2019. L'un de ses adjoints, Henri Pidault, lui succède. Il était jusqu'à présent Directeur de la Performance Numérique de eSNCF, nommé à ce poste en Mars 2017.

Les parcours des deux hommes sont pour le moins différents. Benoît Tiers est un autodidacte ayant commencé tout en bas de l'échelle hiérarchique de l'informatique. Il a pourtant réussi une carrière remarquable dans des secteurs colonisés par les Grandes Ecoles : le Nucléaire d'abord, la SNCF plus récemment. La destination et les raisons du départ de Benoît Tiers n'ont pas été communiquées par la SNCF.

De Normale Sup' à la SNCF en passant par les grands cabinets de conseil

Henri Pidault, lui, est ancien élève de l'Ecole Normale Supérieure Paris-Saclay (jusqu'en 1989). Il a débuté sa carrière comme directeur technique et associé d'un éditeur de logiciels dédiés à la conception et à la fabrication assistés par ordinateur de chaussures, Romans CAD Software. Puis il est devenu directeur de projet puis DSI adjoint du groupe Atos (1996-2003) avant de rejoindre le cabinet Mazars comme DSI (2003-2006). De 2007 à 2012, il est devenu DSI de la très discrète mais florissante Compagnie des Alpes, gestionnaire de nombreuses infrastructures de loisirs.

En 2012, Henri Pidault est retourné côté fournisseurs en devenant vice-président technique de l'éditeur de logiciels de gestion de trésorerie Kyriba. De 2014 à 2017, il est ensuite devenu directeur technique de Deloitte Digital. En Mai 2017 (nommé en Mars), il était donc entré à la SNCF comme Directeur de la Performance Numérique de eSNCF.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Une attestation d’assurance en responsabilité professionnelle est-elle exigée des fournisseurs dont la défaillance serait préjudiciable ?