Nominations

Benoît Tiers, nouveau grand patron du numérique de la SNCF

Benoît Tiers, nouveau grand patron du numérique de la SNCF
Benoît Tiers deviendra Directeur Général Digital et Systèmes d'Information du groupe SNCF le 12 septembre 2016.

Le bien connu ancien patron d'Euriware puis CTO de Sanofi devient le 12 septembre 2016 Directeur Général Digital et Systèmes d'Information du groupe SNCF.

PublicitéDepuis l'annonce surprise du départ d'Yves Tyrode pour la BPCE, le pilotage de la stratégie numérique du groupe SNCF, notamment l'ambitieux programme #DigitalSNCF doté d'un budget de 450 millions d'euros sur trois ans, restait en question. La réponse est arrivée via un communiqué : Benoît Tiers va prendre la tête de l'ensemble des fonctions numériques du groupe, au delà des attributions d'Yves Tyrode.
Le 12 septembre 2016, Benoît Tiers deviendra en effet Directeur Général Digital et Systèmes d'Information du groupe SNCF. Tout d'abord, il faut saluer le niveau hiérarchique attribué à cette fonction puisque Benoît Tiers aura rang de directeur général au sein d'une double-entreprise (Réseaux et Mobilités avec une holding de tête) de 150 000 collaborateurs. Sa mission essentielle sera évidemment de piloter le programme #DigitalSNCF.

Un parcours étonnant autant que brillant

« Ce qui me fait me lever le matin, ce sont les missions, pas les titres » nous disait Benoît Tiers en 2010 dans l'interview-portrait parue dans CIO.PDF n°25. Gageons qu'il aura de quoi le motiver le matin en entrant à la SNCF.
Etonnant personnage ! Autodidacte, il commence dans l'informatique en 1983 chez Sogidec, une petite SSII. Il découvre dans les SSII le sens du client. Quelque part, cela ne le quittera plus. En 2010, il nous confiait : « aux Etats-Unis ou en Allemagne, être autodidacte n'a jamais été un problème. » Mais nous sommes en France.
Et il trace pourtant sa route dans le secteur le plus colonisé par les Grandes Ecoles : le nucléaire. En 1994, il prend la direction de l'activité exploitation / maintenance d'Euriware et assure, à ce titre, le montage du contrat d'infogérance globale du site de Cogema - La Hague, le plus grand site industriel infogéré d'Europe à l'époque. Il terminera au sein d'Euriware comme PDG en cumulant avec la direction de la Business Unit Conseil Systèmes d'Information de Cogema. En 2005, il devient DSI groupe d'Areva.

Le service client comme leitmotiv

Changement de secteur en 2009 : toujours motivé par les missions et non les titres, Benoît Tiers devient CTO (directeur technique) du groupe Sanofi. Entreprise plus grande, certes, mais fonctions plus focalisées. Le contexte de bouleversement du secteur, avec l'obligation de fournir des services numériques évolués, a, il est vrai, de quoi passionner. Fin 2012, il quitte Sanofi pour devenir consultant.
En mars 2014, retour dans un grand groupe : il devient Directeur de la transformation digitale de la CMA CGM. C'est ce poste qu'il quitte pour rejoindre la SNCF. L'ancien DSI groupe de Carrefour, Hervé Thoumyre, avait d'ailleurs rejoint la CMA CGM récemment en tant que Vice President Transformation. Cet étonnant doublon trouve aujourd'hui son explication.
Benoît Tiers, qui a débuté comme préparateur MVS, sait à quel point l'évolution personnelle est une clé du parcours professionnel avec un bénéfice commun, pour l'entreprise comme pour le collaborateur. En 2010, il nous disait ainsi : « ma première fierté, c'est l'évolution de mes collaborateurs. »

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Les petits achats IT s’opèrent-ils autant que possible dans le cadre de marchés-cadres sur catalogues pré-négociés ?