Juridique

La CNIL sanctionne OuiCar

La CNIL sanctionne OuiCar
La CNIL va bientôt pouvoir utiliser ses nouvelles possibilités de sanctions pécuniaires.

La CNIL prononce un avertissement contre OuiCar.fr pour manque de sécurité des données personnelles.

Nom, prénom, adresse, numéro de téléphone, date de naissance, numéro de permis de conduire et données de localisation du véhicule proposé à la location : « toutes ces données étaient accessibles via la saisie dans la barre du navigateur de deux URL (« Uniform Ressource Local ») correspondant à des interfaces de programmation applicatives (API) », note la CNIL à propos du site OuiCar.fr, où la SNCF est majoritaire. Des données accessibles pendant près de trois ans.

Des centaines de milliers de personnes concernées

Le régulateur a donc sanctionné. Dans son langage c'est un « avertissement  » adopté en formation restreinte. La CNIL avait procédé à des missions de contrôle, en interne et en ligne, à l'été 2016. Des centaines de milliers de personnes étaient concernées. La société OuiCar a pris les mesures nécessaires dès que le régulateur l'a informée.

D'autres sociétés comme C-Discount ont fait l'objet d'une procédure identique. OuiCar échappe à une sanction plus forte. Les faits ayant été constatés avant l'entrée en vigueur de la loi pour une République numérique du 7 octobre 2016. Désormais, une sanction pécuniaire pourrait être prononcée dans un cas similaire, avec un maximum de 3 millions d'euros. C'est arrivé à Facebook en mai dernier. Et l'an prochain entrera en vigueur GDPR, le Règlement européen sur la protection des données personnelles qui prévoit son lot de sanction financière, avec en France, la CNIL comme shérif.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    UTILISATION DES COOKIES

    En poursuivant votre navigation sur ce site,
    vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

    Pour en savoir plus, consultez notre politique relative à la vie privée.

    La question du moment
    Les métiers peuvent-ils disposer des rapports décisionnels en croisant toutes les données disponibles ?