Projets

L'Armée de l'Air fonde une Smart Base à Evreux

L'Armée de l'Air fonde une Smart Base à Evreux
De gauche à droite : Général de division aérienne Joël Rode, chef du projet Smart Base ; Colonel Fabrice Féola, commandant la BA 105 d’Evreux.

La Smart Base d'Evreux créé un pont entre l'armée et le monde civil pour améliorer la vie et les capacités des forces tout en aidant des start-up.

Le 29 juin 2015, l'Armée de l'Air a inauguré sur la base aérienne d'Evreux sa première « Smart Base » en partenariat avec l'agglomération d'Evreux et la Chambre de Commerce et d'Industrie de l'Eure. Inspiré de celui de la « Smart City », la « Smart Base » vise à un partenariat entre mondes civil et militaire pour améliorer autant l'efficacité opérationnelle de l'armée que les conditions de travail et de vie sur la base. Deux aspects principaux sont déclinés à ce stade : un incubateur sur le site même de la base et un équipement des personnels de la base.

La BA [Base Aérienne] 105 d'Evreux accueille 2500 militaires et, avec les familles, 6000 personnes (dont 1600 enfants scolarisés). Elle héberge le Groupement Tactique des SIC [Systèmes d'Information et de Commandement] Aéronautiques 10.805. Ce service est directement en charge de l'accueil de la pépinière numérique.

Pour les personnels militaires, la « Smart Base » vise à leur permettre d'utiliser les outils numériques dans leur vie quotidienne professionnelle ou personnelle, notamment par la création de portails multiservices et de guichets uniques. Trois projets sont d'ores et déjà mis en oeuvre. Le premier, Aviactor, est une app dédiée au site de la BA 105 pour faciliter la vie quotidienne mais aussi signaler les incidents et problèmes avec géolocalisation. Autre projet basé sur un smartphone, cette fois durci et dédié, Auxylium a été développé comme projet de fin d'étude d'un lieutenant de l'Armée de Terre et vise à faciliter la transmission sécurisée de données, y compris de géolocalisation, entre un groupe de combat et son quartier général. Enfin, la pépinière numérique constitue le coeur du partenariat avec la CCI 27 et n'est rien d'autre qu'un incubateur de start-up destiné à accueillir des entreprises pouvant aider l'Armée de l'Air à innover dans le domaine des TIC.

Le concept de « Smart Base » devrait être décliné sur d'autres sites à l'avenir. La BA 105 est vue comme un laboratoire de ce nouveau concept.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    UTILISATION DES COOKIES

    En poursuivant votre navigation sur ce site,
    vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

    Pour en savoir plus, consultez notre politique relative à la vie privée.

    La question du moment
    Disposez-vous d’une DLP (Data Loss Prevention] empêchant la sortie indésirée de données de votre SI ?