Juridique

Trois portails publics pour simplifier la vie des entreprises

Trois portails publics pour simplifier la vie des entreprises
Le site formalites.entreprises.gouv.fr est mis en œuvre par l’INPI.

Le gouvernement a annoncé le lancement en début d'année 2022 de trois portails fédérant les démarches des entreprises.

PublicitéParmi les bonnes résolutions prises pour 2022, les administrations françaises s'engagent à simplifier la vie des entreprises et des entrepreneurs. Pour cela, trois portails transverses à de multiples administrations et services publics vont être mis en place selon un communiqué commun des ministères des Finances, de la Justice, de la Santé et de l'Agriculture. Ces trois portails permettront, par des points de contact communs, aux entreprises de réaliser aisément leurs démarches auprès de l'ensemble des administrations et services publics nécessaires.

Premier portail, entreprendre.service-public.fr est un site dédié à l'information des créateurs et chefs d'entreprises. « Le site regroupera, autour de ressources fiables, actualisées, personnalisées et gratuites, l'ensemble de l'information utile et des outils pour créer, conduire et développer leur activité économique au quotidien » précise le gouvernement dans son communiqué.

Le site formalites.entreprises.gouv.fr centralisera « l'ensemble des formalités administratives à accomplir pour immatriculer, modifier ou cesser son activité ou encore déposer ses comptes, quel que soit son secteur ». Enfin, portailpro.gouv.fr fédérera les déclarations et les paiements pour les impôts, les Urssaf (charges sociales) et la Douane.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Travaillez-vous avec les RH sur le bien-être digital des salariés, par exemple en surveillant la fréquence, la durée et le nombre de réunions en ligne ?