Projets

Se débarrasser des vieilles applications à l'heure du Cloud

Se débarrasser des vieilles applications à l'heure du Cloud

Répondre aux enjeux de réactivité de l'entreprise met la pression sur la DSI. La réponse se trouve dans la gestion de l'obsolescence du système d'information, l'emploi des méthodes agiles, l'urbanisation et l'usage raisonné du Cloud Computing.

PublicitéLes entreprises sont en pleine transformation de leurs activités sous la pression concurrentielle, charge aux DSI de s'adapter afin de délivrer les bons outils au bon moment. Et ce n'est pas simple tant le business met la pression sur la DSI à court terme. Côté informatique, la rénovation est alors arbitrée selon les priorités des métiers en organisant la sortie d'applications devenues trop coûteuses ou obsolètes. Le Cloud Computing est systématiquement en ligne de mire et les méthodes agiles apportent un coup d'accélérateur.
C'est ce que l'on constate à l'écoute des DSI de Europcar, de Choregie ou de Société Générale Corporate and Investment Banking, la banque d'investissement de la Société Générale.

Europcar associe Cloud, SOA et progiciels

Les loueurs de véhicules vivent une transformation de leur métier. Ils affrontent la montée en puissance des courtiers qui mettent en concurrence les offres de location de plusieurs prestataires sur le web. Sur le terrain, l'amélioration de l'expérience client devient centrale.
Il s'agit par exemple de réduire les files d'attentes en station grâce à la numérisation du parcours client et à la dématérialisation de la clé et des documents papiers des voitures. Pour un loueur traditionnel, le système d'information doit répondre aux nouveaux enjeux du secteur.
Europcar n'échappe pas à la règle. Le loueur dispose en France de 540 agences et gère plus de 90000 véhicules.

Un système d'information âgé de 18 ans

En pleine transformation métier, Europcar engage une démarche de transformation de son système d'information. « Le système d'information datait de dix-huit ans » relève Marie-Hélène Fagard, DSI d'Europcar depuis un an. Elle précise: « Il y a un ERP autour de la voiture, qui vit avec du SOA et des Web Services mais cela prend du temps dès que l'on veut mettre en place un projet, de l'ordre de un an à un an et demi. » A l'été 2012, (...)

Lire la suite dans CIO.PDF 60

Ce dossier comprend les témoignages de : Marie-Hélène Fagard (DSI, Europcar), Gérard Russeil (DG, Choregie), Carlos Gonçalvès (DSI, Société Générale CIB), Hubert Tournier (Vice président de l'AFAI) et Gaston Grosjean (Chef du service Minute, Renault)

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Avez-vous déjà fait appel à des hackers éthiques ou des chasseurs de bug pour vérifier la sécurité de vos systèmes et applications ?