Technologies

OOXML : l'Afrique du Sud remet en cause la normalisation ISO

La procédure de normalisation n'aurait pas respecté les règles de l'ISO. Le SABS la remet donc en cause. Obtenue à l'arraché, la normalisation d'OOXML pourrait être annulée, remettant en cause la position de ce format, notamment en France dans le RGI. Les répercutions sur les ventes de Microsoft Office 2007 pourraient de ce fait être importantes.

PublicitéLe SABS (l'organisme de normalisation homologue de l'Afnor en Afrique du Sud) vient d'introduire un recours auprès de l'ISO contre la normalisation internationale de OOXML. Si ce recours aboutissait, la normalisation ISO d'OOXML serait tout simplement annulée, remettant Microsoft en retard par rapport à ses concurrents sur sa vache à lait bureautique. En France, la publication du fameux RGI (Référentiel Général d'Interopérabilité) a été retardée pour attendre la normalisation d'OOXML, normalisation qui est la garantie de la pérennité et de l'ouverture du format. Ce rebondissement ne signerait-il pas la mort des espoirs de Microsoft de voir OOXML inscrit comme un format de référence dans le RGI au même titre qu'ODF ? En tel cas, c'est bien la place de Microsoft Office sur les postes de travail du secteur public qui serait alors en cause, malgré l'annonce récente de Microsoft s'engageant à supporter ODF dans Office 2007 à l'occasion d'une mise à jour gratuite. Les reproches du SABS sont nombreux. Le premier reproche concerne la procédure dite de « fast track » (adoption rapide) de la norme OOXML. L'existence d'une norme concurrente déjà adoptée aurait dû exclure le recours à cette procédure rapide conçue pour régler rapidement un sujet non-polémique dont l'industrie a un besoin urgent. Au delà de cette querelle de forme qui pèse tout de même lourd dans le retard de Microsoft et de l'Ecma vis-à-vis des supporters d'ODF (Sun, Google, IBM, communautés du Libre...), le SABS pointe un problème de fond : le consensus n'aurait pas été recherché entre les acteurs du marché, de nombreuses remarques visant à améliorer le projet de norme ayant été délibérément écartées des débats. Enfin, le troisième reproche est à nouveau de forme et concerne l'absence de compte-rendu officiel de vote envoyé dans les délais. Mais ce coup dur en est-il vraiment un pour Microsoft ? En effet, sans qu'un lien de cause à effet puisse être établi entre l'engagement de Microsoft de supporter ODF dans Microsoft Office 2007 très rapidement et cette remise en cause de la normalisation ISO d'OOXML, cette dernière pourrait rendre service à l'éditeur de Redmond. OOXML est en effet le deuxième format XML conçu pour Microsoft Office, en l'occurrence Office 2007 : Office 2003 possédait déjà son format XML qui a été abandonné au profit de la version préliminaire d'OOXML. La version ISO d'OOXML est de toute manière assez radicalement différente de son implémentation dans Office 2007. L'implémentation d'ODF dans Office 2007 pourrait donc pousser Microsoft à suivre directement les recommandations de l'Afnor et faire d'ODF la version « coeur » d'OOXML, se contentant d'ajouter à ce format consensuel les compléments dont il a besoin pour sa stratégie. Ce qui ne tue pas rend plus fort...

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    UTILISATION DES COOKIES

    En poursuivant votre navigation sur ce site,
    vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

    Pour en savoir plus, consultez notre politique relative à la vie privée.

    La question du moment
    Recourez-vous à du Software Defined Network (réseaux virtuels) ?