Projets

Médecins sans Frontières modernise la gestion des dons

Médecins sans Frontières modernise la gestion des dons
Médecins sans Frontières a choisi la solution d'Intersa pour gérer ses dons. (Crédit Photo: Yann Liebessart/MSF)

L'ONG, Médecins sans Frontières, souhaitait moderniser son outil de gestion des dons. Après un appel d'offres, Intersa a été choisi pour accompagner l'ensemble des étapes de la chaîne de valeur du don.

PublicitéLes associations caritatives doivent s'adapter aux nouvelles technologies, en particulier pour les dons. Médecins sans Frontières (MSF) était dans ce cas là et souhaitait moderniser son outil de gestion des dons. L'ONG avait des critères spécifiques : une intégration avec le CRM de l'association, la réception des retours de campagnes marketing et des courriers des donateurs, ouverture manuelle des plis, dématérialisation du contenu des plis, saisie des dons, traitement des encaissements et des remises en banque de chèques, transmission des flux quotidiens dans le CRM.

Un appel d'offre a été lancé sur ce périmètre d'exigences. Intersa, spécialiste de la gestion des dons des associations caritatives, a remporté cette compétition. Les deux parties ont imaginé et construit ensemble un outil collaboratif permettant aux équipes de la Relation Donateurs MSF et d'Intersa d'échanger en temps réel des documents sensibles nécessitant une intervention spécifique de MSF vers ses donateurs. Concrètement, la solution propose plusieurs éléments : l'organisation des documents dans des corbeilles dédiées, le typage des documents par sujet, l'affectation automatique et équitable des tâches, gestion des utilisateurs, aucune limite de volume de documents, etc.

Mebarka Zerrouk, responsable service base de données et relations donateurs MSF et Matthieu Briset, chargé BDD et Outils chez MSF, constate dans un communiqué, « la capacité d'Intersa de travailler en mode industriel tout en faisant du sur-mesure est une vraie réalité ». Ils ajoutent que, « le niveau d'exigence, le souci de préserver la qualité de la base de données et de la relation avec nos donateurs ont bien été pris en compte ». Ils constatent par ailleurs qu' « au-delà du traitement des dons, nous avons engagé ensemble un travail de dématérialisation des flux d'informations entre les différentes équipes. Cela permet aujourd'hui, via une interface web, de traiter de façon fluide et efficace les échanges sur les documents complexes ».

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Chaque sprint des projets agiles fait-il l’objet d’une étude d’impact sur la sécurité ?