Juridique

Les administrations passent au vote électronique pour les élections professionnelles

Un décret qui vient de paraître au Journal Officiel organise le recours au vote électronique pour les élections professionnelles dans les administrations et établissements publics.

PublicitéUn décret récemment publié au Journal Officiel rend possible le recours aux élections électroniques pour désigner les représentants du personnel aux différentes instances représentatives dans les administrations et les établissements publics (hors EPIC). Ce recours pourra se faire en complément des élections classiques avec bulletin papier ou, au contraire, de manière exclusive de toute autre procédure, selon les termes de l'arrêté de convocation des électeurs.

Les votes électroniques se feront via Internet sur des systèmes informatiques qui devront respecter les dispositions du décret en question, qui en constitue donc l'essentiel du cahier des charges. Ces dispositions visent à garantir la sincérité du scrutin. Tous les éléments doivent d'ailleurs être conservés en l'état, avec garantie d'intégrité, durant deux ans afin de permettre les recours. Au terme de ce délai, interrompu par toute action contentieuse, toutes les données sont détruites.

En dehors du seul scrutin, c'est bien toutes les opérations liées au vote qui pourront être dématérialisées, y compris l'envoi des professions de foi des candidats.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    UTILISATION DES COOKIES

    En poursuivant votre navigation sur ce site,
    vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

    Pour en savoir plus, consultez notre politique relative à la vie privée.

    La question du moment
    Vos collaborateurs peuvent-ils échanger par chat (clavardage) sur un outil professionnel ?