Projets

Le CHU de Lille utilise la voix pour renseigner les comptes-rendus d'imagerie

Le CHU de Lille utilise la voix pour renseigner les comptes-rendus d'imagerie
Philippe Leca, directeur ressources numériques et SI du CHU Lille : « La reconnaissance vocale joue un rôle dans la réduction des symptômes d’épuisement liés au stress. »

Afin d'aider les médecins du pôle imagerie à remplir les dossiers patients, le centre hospitalier universitaire de Lille a déployé la technologie de reconnaissance vocale dans le cloud de Nuance.

PublicitéAvec 1,4 million de patients pris en charge chaque année en hospitalisation ou soins externes, le centre hospitalier universitaire de Lille est l'établissement de référence de la région Hauts-de-France. Pour alléger la pression accrue ressentie par les personnels soignants depuis la crise du Covid-19, le CHU a choisi de déployer la solution de reconnaissance vocale Dragon Medical One de Nuance, en débutant par son pôle d'imagerie. « La pandémie a accéléré l'agenda technologique, mais quelle que soit la technologie en question, elle doit répondre aux besoins des professionnels de santé et ne pas ajouter de complexité ou de charges supplémentaires », souligne Philippe Leca, directeur des ressources numériques et du système d'information au CHU Lille.

Le déploiement a commencé en mars 2020, alors même que les équipes du CHU affrontaient la première vague de la pandémie. Un pilote auprès de 20 utilisateurs s'est déroulé en mai et juin 2020, à la suite duquel la solution a été déployée pour 210 utilisateurs répartis sur six bâtiments du CHU. Malgré le contexte difficile, le projet a pu être réalisé entièrement à distance, rapidement, et sans aucune interruption de service. La solution est hébergée sur Microsoft Azure, certifié hébergeur de données de santé (HDS). Grâce à celle-ci, les médecins peuvent aujourd'hui renseigner le dossier patient en temps réel, depuis n'importe quel appareil et où qu'ils soient, simplement en utilisant la voix. Les équipes d'imagerie peuvent ainsi créer rapidement leurs comptes-rendus et interprétations et les partager avec les autres professionnels de santé du CHU. En réduisant de 30 à 50% le temps passé sur ces tâches, la solution a permis aux soignants de se concentrer sur la relation avec les patients. « La reconnaissance vocale joue un rôle dans la réduction des symptômes liés à l'épuisement par le stress : elle permet de gagner du temps dans la création de la documentation, de réduire les délais et d'améliorer le flux de communication et la qualité du dossier patient », souligne Philippe Leca. Le CHU prévoit désormais son déploiement auprès de l'ensemble des soignants.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Disposez-vous d’une solution pour contrôler précisément les accès à votre système d’information ?