Projets

Le CFA Cerfal bannit les mails pour la collaboration entre 44 sites

Le CFA Cerfal bannit les mails pour la collaboration entre 44 sites
Lucie Bruston (chef de projets, à gauche) et Sylvie Ly (chargée de communication) ont facilité la collaboration entre tous les sites du Cerfal.

Pour faire collaborer au quotidien 44 centres de formations, le CFA Cerfal a choisi de déployer la solution de Silverpeas.

PublicitéLe Centre de Formation des Apprentis francilien Cerfal dispose de 44 sites et forme ainsi près de 4200 apprentis dans 76 formations, du CAP au Master, avec 950 formateurs. La collaboration est évidemment quotidienne entre les différents sites. De très (trop) nombreux mails s'échangeaient entre les sites : actualités, documents volumineux, formulaires à remplir, etc. L'établissement avait donc besoin de faciliter et de fiabiliser les échanges d'information, en évitant les pertes de données et les problèmes de transmission. Une solution de type intranet social a été recherchée.

Après un appel au marché, le CFA Cerfal a choisi la solution de Silverpeas après avoir échangé avec des clients déjà équipés. Très modulaire, cette solution est également clé en main, facile à déployer et opérationnelle immédiatement. Parmi les atouts mis en avant, les responsables du projet se sont notamment réjoui de la capacité de l'éditeur à adapter ses modules aux besoins assez spécifiques de l'établissement, comme un espace recrutement, comprenant une Cvthèque et une bourse à l'emploi, développé à partir d'un module de petites annonces. Si l'outil a séduit rapidement 300 utilisateurs administratifs, son déploiement auprès de la population des formateurs (950 personnes) est envisagé.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Les contrats de prestations ou de licences sont-ils systématiquement gérés et stockés de façon accessible pour être aisément vérifiés en cas de besoin ?