Projets

La Banque Populaire ACA digitalise ses processus en low code

La Banque Populaire ACA digitalise ses processus en low code
Ludovic Favarette, directeur général adjoint ressources et transformation à la BPACA, a apprécié de répondre aux besoins aussi rapidement.

En ayant recours au PaaS low-code DAMAaaS, la Banque Populaire Aquitaine Centre Atlantique a pu digitaliser rapidement des processus quotidiens.

PublicitéMembre du groupe BPCE, la Banque Populaire Aquitaine Centre Atlantique (BPACA) regroupe 217 agences et une e-agence réparties sur 11 départements. Ses 2000 collaborateurs servent 625 000 clients professionnels et particuliers. Parmi les besoins quotidiens, certains ne bénéficiaient pas d'une numérisation native et nécessitaient ainsi de devoir multiplier les saisies et les transmissions manuelles. Mais leur digitalisation, bien qu'essentielle, demeurait un « petit projet » pour lequel la DSI rencontrait des difficultés à attribuer des ressources. C'était notamment le cas de la transmission des contrats conclus sur le terrain par les conseillers, malgré la forte demande de ceux-ci. Pour développer rapidement l'outil nécessaire, la banque a décidé de recourir à une solution low-code.

En l'occurrence, c'est le PaaS DAMAaaS d'Inagua qui a été choisi. Les futurs utilisateurs, demandeurs de la solution, ont été associés à l'éditeur et à un responsable de la banque pour co-construire une application low code en moins de deux semaines. Pour BPACA, optimiser l'expérience collaborateur est une clé de la satisfaction client et l'objectif a donc été atteint avec cette démarche agile. La satisfaction quant à la solution obtenue a permis de démontrer la pertinence d'un PaaS low-code pour résoudre ce genre de besoins du quotidien. Pour Ludovic Favarette, directeur général adjoint ressources et transformation à la BPACA, pouvoir ainsi développer rapidement des petits applicatifs métier en les adaptant aisément aux besoins, sans compétences techniques particulières, améliore significativement l'expérience collaborateur.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    L’ensemble de votre infrastructure cœur de réseau est-elle redondée ?