Business

L'USF s'inquiète du brutal changement de gouvernance de SAP France

L'USF s'inquiète du brutal changement de gouvernance de SAP France
Orlando Appell (à gauche) a été nommé directeur des opérations, tandis que Ryan Poggi (à droite) devient managing director par interim, après le départ de Stéphanie Perchet et Frédéric Chauviré. (Crédit Photo: SAP)

L'USF s'est ému d'un changement de tête au sein de SAP France. En effet, Frédéric Chauviré et Stéphanie Perchet ont quitté leurs fonctions de directeur général et de directrice des opérations. Ils sont remplacés par Ryan Poggi, managing director par interim et Orlando Appell. Gerald Karsenti reprend son poste de PDG.

PublicitéDiscrètement pour certains ou brutalement pour d'autres, SAP France a publié hier sur sa page web un communiqué annonçant un changement de gouvernance. Il se traduit par le départ du directeur général, Frédéric Chauviré (qui n'est même pas cité dans le communiqué) et de la directrice des opérations, Stéphanie Perchet. Frédéric Chauviré avait été nommé en février 2020 à ce poste pendant que Gerald Karsenty se concentrait sur ses fonctions de président.

Dans le communiqué, il est indiqué que Gerald Karsenty garde le rôle de président du conseil d'administration de SAP France tout en assurant la direction générale de l'entreprise. Il reprend donc le périmètre de ses fonctions avant 2020. Pour remplacer Stéphanie Perchet, la firme confie les rênes de la direction des opérations à Orlando Appell. Ce dernier a rejoint SAP en 2011 en tant que directeur des services France, puis a occupé des postes de direction dans le domaine des ventes et du delivery, tant au niveau des Market Units que des régions. Depuis début 2021, il était COO des services pour la région Nord EMEA. Par ailleurs, Ryan Poggi a été nommé managing director par interim en attendant le recrutement d'un nouveau directeur général. Dans le communiqué, il est indiqué qu'« il est responsable de la consolidation des principales fonctions en contact avec les clients, y compris les engagements des clients stratégiques, les partenariats et l'offre RISE with SAP, qui sont des domaines-clés pour SAP France ».

L'USF s'inquiète des engagements pris

Ces annonces ne sont pas passées inaperçues par l'USF (l'association des utilisateurs SAP Francophones). Son président, Gianmaria Perancin, s'est fendu d'un communiqué pour se déclarer « extrêmement surpris par cette annonce imprévue. Frédéric Chauviré et Stéphanie Perchet ont été ces deniers mois des acteurs clés dans la construction d'une relation de confiance entre SAP et notre communauté d'utilisateurs en France. » L'USF fait référence à sa dernière convention marquée par une relation au beau fixe entre l'éditeur et ses clients.

Mais les changements de tête au sein de la direction de SAP France rendent l'USF « très inquiet sur la pérennité de l'approche basée sur l'écoute et la transparence entre l'éditeur et ses clients ». L'association demande à la nouvelle direction de respecter ses engagements pris ces derniers mois notamment « le programme de recrutement de 3 000 consultants sous 3 ans chez les partenaires ». Rappelant par la même occasion, la pénurie de compétences sur les solutions SAP à l'heure des évolutions vers le cloud.

Publicité

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Avez-vous rationalisé les différents outils et services de communication sur IP pour ne plus disposer que d’une seule solution ?