Business

En 2009 : l'e-mail, premier choix des données confidentielles

PublicitéD'ici 2009, le courrier électronique sera le mode de communication privilégié pour les messages confidentiels (lettre recommandée, courrier spécial, etc.) révèle une étude de l'ISPA. Pour 27 % des personnes interrogées, il deviendra même le principal mode de communication confidentielle en 2012. En revanche, les deux tiers des experts du secteur considèrent que les fournisseurs de services Internet devront impérativement proposer des services de messagerie sécurisés et cryptés. Près de la moitié d'entre eux investissent actuellement environ 50,000 € par an dans la communication de données confidentielles. Car aujourd'hui, il existe encore trois obstacles avant que les entreprises adoptent complètement l'e-mail pour leurs communications confidentielles. Le premier frein porte sur l'incapacité à garantir l'identité de l'expéditeur et du destinataire (33 %), vient ensuite la crainte d'attaques sévères (27 %), puis le manque d'offres de sécurité adaptées de la part des fournisseurs de services Internet (24 %). Ainsi, les services de sécurisation et de chiffrement des e-mails pour l'envoi de documents et communications confidentiels joueront un rôle capital. Les fournisseurs d'accès devront en tenir compte dans leurs offres. Ceux qui ne pourront proposer une telle solution perdront des clients, près des deux tiers des sondés estimant que les utilisateurs choisiront un autre fournisseur. Aujourd'hui, seul un quart des participants interrogées utilisent déjà quotidiennement le courrier électronique sécurisé pour envoyer des données confidentielles. « L'envoi de documents confidentiels et de données personnelles est aujourd'hui l'une des préoccupations principales des utilisateurs d'Internet" explique Dave Martin, consultant en gestion chez LogicaCMG. "Les fournisseurs d'accès Internet et les autorités font de leur mieux pour éduquer et informer les utilisateurs sur les dangers de communiquer en ligne, mais les prestataires de services pourraient en faire plus" estime Dave Martin. Le meilleur moyen consiste à s'équiper de services d'e-mails sécurisés et chiffrés afin d'éviter les risques et de réduire les coûts associés à l'envoi de courriers spéciaux ou de lettres recommandées.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Avez-vous des solutions de virtualisation du stockage ?