Projets

Dooloo accompagne la douleur grâce aux datas

Dooloo accompagne la douleur grâce aux datas
Laurence Sergheraert, fondatrice et présidente de Dooloo, s’est réjoui de pouvoir corréler de nombreuses données.

La plate-forme Dooloo.fr a recours à la base de données orientée graphes Neo4J pour mieux analyser les besoins des patients.

PublicitéPour accompagner les patients atteints de douleurs chroniques et leur suggérer des réactions adéquates, la plate-forme Dooloo.fr a besoin de corréler de nombreuses données. Créée en 2015, elle utilisait des outils traditionnels pour rapprocher des données chiffrées ou de plein texte, fournies par les patients eux-mêmes (données médicales et de la vie de tous les jours), en conjonction avec les données sur les médicaments (classification ATC) et les traitements non médicamenteux. Stockées sur un cloud certifié hébergeur de données de santé, les données sont exploitées pour les patients eux-mêmes comme pour leurs soignants, notamment le médecin traitant. Or cette approche traditionnelle avait des limites.


La plate-forme Dooloo propose diverses réactions et accompagnements en fonction du diagnostic.

L'entreprise s'est mise à la recherche d'outils plus pertinents et a fini par intégrer la base de données orientée graphes Neo4J. Elle permet d'établir une cartographie des données du patient, de façon dynamique, de les analyser en les rapprochant d'expériences antérieures selon de multiples critères. Au final, la plate-forme peut accompagner les patients et leurs soignants de façon personnalisée et contextualisée. L'objectif est de, notamment, prendre conscience des corrélations qui existent entre, par exemple, niveau de douleur et stress. La plate-forme facilite aussi le travail des soignants dans le choix des meilleures approches, médicamenteuses ou non-médicamenteuses, en fonction du contexte individuel du patient.


Exemple de cartographie du graphe de Dooloo

« Il faut savoir que la douleur chronique touche 20% de la population » précise Laurence Sergheraert, fondatrice et présidente de Dooloo. Carole Robert, Présidente de Fibromyalgie France, souligne pour sa part : « ce laboratoire d'innovation avec Neo4j regroupant professionnels de santé, patients, développeurs et UX designers aura permis de façon inédite dans le cadre du ressenti du patient douloureux chronique de partager savoirs et connaissances au service d'une thématique complexe, la douleur. (...)[Cet outil constitue] une expérience productrice de partage et de compréhension du vécu du patient, novatrice et pleine d'espoirs pour une prise en charge conscientisée... par tous ! »

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Pouvez-vous mesurer la performance énergétique de vos infrastructures ?