Tribunes

La blockchain pose-t-elle moins de problèmes qu'elle en résout ?

La blockchain pose-t-elle moins de problèmes qu'elle en résout ?
Etienne Papin, avocat associé du cabinet Feral-Schuhl / Sainte-Marie, détaille les vides laissés par le Législateur dans la réglementation de la blockchain.

La loi du 9 décembre 2016 a fait entrer la blockchain dans le droit français mais en posant plus de questions qu'elle n'apporte de réponses. En particulier, si le financement des entreprises non-cotés peut utiliser cette technologie, l'opposabilité des créances ainsi créées pose question.

Nulle est notre ambition d'expliquer ici ce qu'est la blockchain ! La blockchain, il faut s'y intéresser puisque tout le monde en parle. Etudions alors la manière dont elle a fait son entrée dans notre droit en 2016 et interrogeons-nous sur le développement futur de cette technologie annoncée comme un instrument au service de...

Il vous reste 96% de l'article à lire
Vous devez posséder un compte pour poursuivre la lecture

Créez votre compte Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous !

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    UTILISATION DES COOKIES

    En poursuivant votre navigation sur ce site,
    vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

    Pour en savoir plus, consultez notre politique relative à la vie privée.

    La question du moment
    Le contenu professionnel des terminaux mobiles est-il crypté ?