Technologies

SITL : quand la logistique se décline au futur

SITL : quand la logistique se décline au futur
Le SITL 2019 a été l'occasion de constater l'appétence des secteurs de la logistique et du transport pour les nouvelles technologies. (Crédit Photo : Jacques Cheminat)

Blockchain, IoT, drones, serrures connectées, les allées du SITL bruissaient de multiples initiatives et d'offres innovantes pour le secteur de la supply chain. Une chose est sûre le futur de la logistique et du transport passera par le numérique.

PublicitéDans un salon, il est toujours utile de s'attarder sur les stands et d'assister à des conférences-ateliers. Une manière de constater la fréquentation des allées et des sujets qui intéressent les visiteurs. Le SITL (salon sur l'innovation transport et logistique) qui vient de fermer de ses portes a vu plusieurs milliers de visiteurs s'informer, échanger et trouver des réponses à leurs questions. Au sein des ateliers et des conférences, les sujets sur les technologies ont rempli les salles.

Cdiscount, à l'assaut de la logistique de demain

Ce fut le cas d'une session avec le directeur général adjoint de Cdiscount, Pierre-Yves Escarpit. Le site e-commerce, filiale du groupe Casino, a de multiples initiatives autour de la logistique. Il travaille ainsi avec des start-ups autour de l'entrepôt de demain. Avec son programme Thewarehouse, Cdiscount promeut des jeunes pousses en leur mettant à disposition un entrepôt pour des tests et les accompagne dans leur croissance. Différentes technologies sont mises en oeuvre comme la robotique pour aider dans le retour des produits, notamment les gros colis ; tester la blockchain pour assurer une chaîne de confiance dans la logistique ; transformer les fermes en point relais colis (avec la start-up agrikolis).

Mais le spécialiste du e-commerce voit plus loin et teste différentes solutions dédiées à la logistique et le transport. Par exemple, la livraison par drones avance à travers le programme Pelican (projet d'étude de livraison de colis aérien en Nouvelle Aquitaine). Il reste cependant des problématiques à résoudre comme « la fiabilité des drones et le sujet de l'acceptabilité sociale », souligne Pierre-Yves Escarpit. Des inquiétudes similaires que l'on retrouve dans les tests sur la serrure connectée, « nous avons réalisé une expérimentation de 6 mois à Bordeaux avec des bons retours. Aujourd'hui, il faut lever les problèmes d'accessibilité et d'acceptation des consommateurs », reconnait-il tout en ajoutant que le facteur prix (« environ 500 euros » pour les serrures connectées) est également un frein.

Blockchain et IoT font bon ménage

Sur un autre atelier, il était question du retour sur investissement des projets IoT et blockchain. Les deux tendances du moment font souvent l'objet de PoC mais peinent à se concrétiser. Pourquoi ? « le ROI est le dernier sujet à traiter », indique Clément Bergé-Lefranc, cofondateur de Ownest, start-up spécialisée dans la blockchain dans le domaine de la supply chain. A noter que la jeune pousse est passée par la promotion de l'incubateur de Cdiscount, Thewarehouse.

Dans l'atelier, elle était en binôme avec E Dentic, société spécialisée dans la géolocalisation des produits via des technologies comme le WiFi ou le beacon (utilisant le bluetooth basse consommation). Les deux structures se sont associées pour mener à bien des projets comprenant la partie technologique (beacons sur des chariots et sur des quais de chargement) et la partie confiance (en intégrant la blockchain).

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Etes-vous en mesure de communiquer les algorithmes appliqués à chaque traitement de données personnelles à un demandeur ?