Business

Scandale PRISM : l'impact sur les fournisseurs américains reste limité

Scandale PRISM : l'impact sur les fournisseurs américains reste limité
Le coût pour les fournisseurs de cloud américains lié au scandale PRISM a été de 47 milliards de dollars sur trois ans.

Selon le cabinet Forrester, le coût pour les prestataires de cloud computing américains du scandale PRISM a été moindre que prévu.

Publicité47 milliards de dollars sur trois ans. Selon le cabinet Forrester, c'est le coût supporté par les fournisseurs de prestations cloud américains suite au scandale PRISM. Pour mémoire, ce scandale concerne l'espionnage de masse réalisé par l'agence pour la sécurité nationale américaine (NSA) sur tous les systèmes informatiques accessibles à elle. Il est issu des révélations d'Edward Snowden.

Certes, le montant peut sembler important. Mais Forrester souligne que c'est bien en dessous des estimations initiales les plus pessimistes. Loin d'une débâcle, les deux tiers des entreprises extra-américaines ont maintenu leurs liens avec leurs partenaires américains. Un tiers seulement ont souhaité migrer leurs données ailleurs.

Le cabinet se réjouit d'avoir correctement analysé les effets de la crise de 2013. En effet, comme annoncé à l'époque, les entreprises extra-américaines ont préféré maintenir leurs liens avec leurs fournisseurs mais renforcer la sécurité. Les recours aux encodages ont ainsi été renforcés par la quasi-totalité des entreprises utilisant des prestations de type cloud.

Cependant, il faut noter que l'estimation de l'ITIF (The Information Technology & Innovation Foundation) était, en août 2013, de 21,5 à 35 milliards de dollars de baisse de chiffre d'affaires sur trois ans, donc inférieure à l'estimation actuelle de Forrester.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Intégrez-vous les émissions issues du ou de vos prestataires cloud dans votre bilan carbone ?