Stratégie

Plus de 2 entreprises sur 3 relient les cyberattaques récentes aux mesures prises pour le télétravail

Plus de 2 entreprises sur 3 relient les cyberattaques récentes aux mesures prises pour le télétravail
Selon l’étude Tenable/Forrester Consulting, 64% des télétravailleurs français ont utilisé un appareil personnel pour accéder à des données client.

Une étude réalisée par Forrester Consulting pour Tenable révèle que 65% des entreprises françaises interrogées ont connu une cyberattaque ciblant les télétravailleurs, avec des répercussions sur leur activité.

PublicitéAvec la pandémie de Covid-19, de nombreuses entreprises ont un peu mis de côté la cybersécurité, afin de pouvoir mettre en place rapidement le télétravail. Le fait est connu, bien que rarement avoué. Toutefois, une étude réalisée par le cabinet Forrester Consulting pour l'éditeur spécialisé en cybersécurité Tenable a mesuré l'impact de ces décisions prises dans l'urgence sur l'exposition aux risques, montrant que la vulnérabilité des entreprises face aux cyberattaques avait effectivement augmenté. Pour cette enquête réalisée en avril 2021, plus de 1300 responsables sécurité, dirigeants et employés en télétravail ont été interrogés dans le monde, dont 153 répondants français. Chez ces derniers, 70 % des responsables sécurité et des dirigeants attribuent les récentes cyberattaques ayant entraîné des répercussions sur leur activité aux mesures et technologies mises en place pendant la pandémie.

Le télétravail figure en tête des préoccupations. Si 83% des entreprises françaises l'ont mis en place, avec des collaborateurs travaillant à distance au moins un jour par semaine, 80% des RSSI et dirigeants considèrent néanmoins que celui-ci accroît leur niveau de risque. Plus de six entreprises sur dix (65%) ont même connu une cyberattaque ciblant les télétravailleurs, avec des conséquences souvent graves : vol de propriété intellectuelle (42 %), rançongiciels (39 %) et violations de données (37 %). Les entreprises françaises interrogées ont également basculé vers le cloud certaines de leurs fonctions stratégiques, comme les ressources humaines (89 %), ainsi que la comptabilité et la finance (71 %). Mais ces choix technologiques exposent également les entreprises à un risque accru pour 77% des sondés. De leur côté, les télétravailleurs ne semblent pas suffisamment sensibilisés aux cybermenaces. Ainsi, 18% des télétravailleurs français interrogés ne jugent pas essentiel de protéger les données clients, un taux grimpant à 34% quand il s'agit de la propriété intellectuelle. Tout aussi ennuyeux, 64 % d'entre eux admettent avoir utilisé un appareil personnel pour accéder à des données client, 30 % pour accéder à la propriété intellectuelle et 18 % pour accéder à d'autres informations sensibles.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Disposez-vous d’un SOC (Security Operations Center) interne ou externe ?