Business

Les entreprises françaises jugées irresponsables face à leurs problèmes informatiques

PublicitéLongues à la détente, les entreprises françaises le sont, lorsqu'il s'agit de résoudre rapidement des problèmes informatiques révèle une étude menée par Network General. Dans la majorité des cas, les premiers indicateurs de la défaillance imminente d'un système ne sont pas pris en compte déplorent les auteurs de l'étude. Du coup, la majorité des entreprises estiment subir des retards en raison du manque de responsabilités en matière de résolution des problèmes informatiques. Ainsi, plus d'un tiers des entreprises françaises reconnaissent que ce problème leur avait fait perdre plus de trois jours par mois. Plus grave encore, un quart d'entre elles estiment le manque à gagner à plus de sept jours par mois. Ce qui induit des coûts qui pourraient se chiffrer en millions d'euros dans les entreprises les plus importantes. Pourquoi un tel désengagement ? Selon l'enquête, l'obstacle premier est dû au manque de règles spécifiant à qui incombe la responsabilité des problèmes, vient ensuite, l'absence de communication entre les équipes internes et le peu d'informations disponibles. Les plus touchés par ce phénomène dans les entreprises françaises demeurent les services financiers. Ainsi, plus d'un tiers des entreprises ont en effet admis que le déchargement systématique des responsabilités était « souvent » à l'origine de retards et plus d'un quart avait perdu plus de sept jours par mois à cause de ce problème. Reste que les entreprises françaises ne sont pas les pires sur ce domaine. Elles parviennent à mieux contrôler ce phénomène que l'Allemagne par exemple, où le nombre d'heures de travail perdues est beaucoup plus important (53 %). En revanche, les entreprises britanniques perdent moins d'heures de travail que leurs homologues françaises. Pour Faouzi Lajri, directeur régional pour l'Europe méridionale de Network General, cela n'ira pas en s'arrangeant. « La complexité croissante des environnements informatiques n'encourage pas les employés à prendre leurs responsabilités » explique t-il. « Les responsables quant à eux disposent rarement des outils nécessaires pour avoir une vision globale des processus permettant d'assigner la responsabilité aux individus ou aux équipes. En d'autres termes, ils ne peuvent pas accéder au « coeur du réseau ». Un des moyens consiste donc à recourir aux solutions d'assurances de réseau. Celles-ci sont conçues pour accéder au réseau en simplifiant la gestion de l'entreprise.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Etes-vous équipé d’outils de prévention des pertes de données (Data Loss Prevention- DLP) ?