Business

Le respect de la vie privée sur Internet insuffisant pour une majorité de Français

Le syndrome Edvige est passé par là.

PublicitéEffet post-Edvige ou véritable prise de conscience, une large majorité des Français s'inquiètent du respect de leur vie privée sur Internet. Ils sont ainsi 71% à juger insuffisant le niveau de protection accordé à leur intimité sur le Web, selon un sondage réalisé par Ipsos pour la Cnil. Plus étonnant, les 18-24 ans, comptant pourtant parmi les internautes les plus assidus, sont 78% à juger le respect de leur vie privée insuffisant lorsqu'ils sont en ligne. Dans le même ordre d'idée, 61% des Français considèrent l'existence de fichiers - qu'ils émanent de l'Etat ou d'entreprises - attentatoire à leur vie privée. Et la moitié des citoyens de l'Hexagone s'inquiète de l'utilisation faite de ces fichiers. Les résultats de ce sondage pavent la voie de la 30e conférence mondiale des commissaires à la protection des données et de la vie privée, co-organisée par la Cnil et son équivalent allemand. Ce sommet, qui réunit tous les ans les gardiens des données personnelles de 78 pays, se concentrera cette année sur les questions relatives à la vie privée. Un thème cher à la Cnil qui, il y a moins d'un mois, s'est associée au Forum des droits sur Internet pour interroger les internautes sur la perception qu'ils ont du respect accordé à leur vie privée dans la société de l'information.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Avez-vous mis en place des solutions pour prévenir les pertes de données ?