Stratégie

Le Ministère de la Culture créé à son tour sa direction du numérique

Le Ministère de la Culture créé à son tour sa direction du numérique
Roselyne Bachelot-Narquin, Ministre de la Culture, a signé un arrêté réorganisant le numérique de son ministère.

Un arrêté publié le 1er janvier réorganise le secrétariat général du Ministère de la Culture en créant une direction du numérique.

PublicitéMinistères Sociaux, Ministère des Armées, Ministère de l'Intérieur... La liste s'allonge aujourd'hui avec le Ministère de la Culture. A son tour, celui-ci vient en effet de réorganiser sa fonction système d'information en créant une direction du numérique. Cette réorganisation prend place dans une réorganisation plus globale des services transverses réunis dans le secrétariat général selon les termes d'un arrêté du 31 décembre 2020 paru au Journal Officiel du 1er janvier 2021. L'article 5 de cet arrêté est dédié à cette fonction numérique.

Le secrétariat général comprend donc désormais un « service du numérique », la DNum de la Culture, dont les missions et la composition sont détaillées à l'article 5 de l'arrêté. Deux sous-directions sont ainsi constituées : la sous-direction des infrastructures et des services aux agents et la sous-direction des projets et des produits, dont les noms sont explicites. « Le service du numérique conduit et coordonne la stratégie numérique du ministère et des organismes placés sous sa tutelle » commence cet article. Suit un descriptif précis des tâches générales et de la répartition entre les deux sous-directions.

A l'image de ce qui s'est passé dans les autres ministères, cette nouvelle DNum de la Culture regroupe l'ancienne sous-direction des systèmes d'information (DSI au sens strict), le département d'innovation numérique et enfin des agents des directions métiers qui assuraient des missions de chef de projet MOA ou de support de proximité. Cette nouvelle direction obtient, en plus, la responsabilité du patrimoine de données et de sa gestion ainsi que la gestion des « start-ups d'Etat » au sein d'une structure baptisée l'Atelier. La gouvernance du numérique remonte de la même façon à un « comité ministériel du numérique » présidé par la ministre.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Vos applications métiers (ERP, CRM, etc.) intègrent-elles directement certaines fonctionnalités analytiques ?