Nominations

Le Cigref se dote d'un président tout sauf technicien

Le Cigref se dote d'un président tout sauf technicien

La plupart des DSI de très grandes entreprises n'ont pas un profil de technicien ou, en tous cas, de technicien « pur ». Le nouveau président du Cigref est totalement dans cette ligne et même au delà de la moyenne.

PublicitéBruno Ménard, vice-président Systèmes d'Information de Sanofi-Aventis, 44 ans, a succédé à Didier Lambert, DSI de Essilor, au poste de Président du Cigref à l'occasion de la dernière Assemblée Générale, le 9 octobre 2008. Diplômé de Sup de Co Lille, titulaire d'une maîtrise de finance et d'un diplôme professionnel de comptabilité, il a débuté en 1987 chez Sanofi-Aventis. Après plusieurs expériences en France et aux Etats-Unis, il est affecté à Singapour, puis à Manille en tant que directeur général. En 1998, il intègre l'équipe de direction de l'organisation commerciale du groupe en France, en tant que responsable des relations avec les grossistes, de la logistique et des systèmes d'information. Depuis 2001, il est vice-président en charge des systèmes d'information, pour le groupe Sanofi-Aventis. Le Cigref choisit donc pour diriger son destin un homme issu des métiers et dont l'expérience est essentiellement hors de l'informatique mais qui a rang de vice-président dans son organisation. Bref, un réel « CIO » et non un directeur informatique à l'ancienne mode.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Avez-vous renforcé le recours aux solutions en mode SaaS ?