Stratégie

Le Cigref et dix autres associations interpellent les candidats à la Présidentielle 2022

Le Cigref et dix autres associations interpellent les candidats à la Présidentielle 2022
Jean-Claude Laroche, président du Cigref, a signé la tribune pour cette association.

Onze associations du numérique ont publié une position commune et une tribune dans Le Monde pour interpeller les candidats à l'élection présidentielle 2022.

PublicitéOnze associations du numérique représentant autant les grandes entreprises utilisatrices (Cigref) que les fournisseurs (AFNUM, Cinov, SELL...) ont décidé d'interpeler tous les candidats à l'élection présidentielle 2022. Créant une plate-forme commune, Convergences Numériques 2022, ils ont publié un manifeste et, dans les pages du quotidien Le Monde, une tribune commune « Pour un numérique durable, responsable et de confiance ». Outre la crise climatique, le numérique est en effet l'un des grands absents des premières prises de positions et ébauches de programmes des candidats putatifs ou déclarés.

« Depuis maintenant plusieurs décennies, trop de retards ont été pris, en France et en Europe, par absence de vision, par déficit de compréhension, par défaut de courage, ou encore - et trop souvent ! - par simples mais coupables atermoiements » dénoncent les signataires de la tribune. Depuis le Plan Calcul du Général De Gaulle puis le développement de Transpac sous Valéry Giscard d'Estaing, les grands programmes publics de développement de l'informatique et des télécommunications sont en effet rares, souvent modestes. Les grands fournisseurs américains (éditeurs de logiciels, cloud providers, GAFA...) dominent le marché. Au niveau européen, Gaïa-X s'embourbe au lieu de répondre efficacement à cette domination américaine. La démarche de Convergences Numériques 2022 pourra-t-elle réveiller les consciences de politiciens obsédés par des sujets comme l'immigration ?

Six sujets sont abordés par Convergences Numériques 2022 dans son manifeste : l'inclusion numérique, l'éducation et la formation, la transition écologique, la transformation de l'économie, la cybersécurité et l'autonomie stratégique. Sur chacun de ces sujets, le manifeste amène plusieurs propositions concrètes que n'importe quel candidat pourrait reprendre. Et, cette fois, c'est un plagiat qui serait bienvenu et accueilli avec joie par les auteurs.

Les signataires de la tribune dans Le Monde et représentants des associations sont : Alain Assouline, ancien président de Cinov numérique, le syndicat des TPE et PME du numérique ; Godefroy de Bentzmann, coprésident de Numeum, syndicat professionnel du numérique ; Jean-Luc Beylat, président du pôle de compétitivité Systematic ; Julie Chalmette, présidente du Syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs (SELL) ; Benoist Grossmann, coprésident de France digitale, association rassemblant des start-up ; Jean-Claude Laroche, président du Cigref, association de grandes entreprises et d'administrations publiques sur l'intégration du numérique ; Pierre-Marie Lehucher, coprésident de Numeum ; Frédéric Mazzella, coprésident de France digitale ; Olivier Micheli, président de l'organisation professionnelle France Datacenter ; François Momboisse, président de la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad) ; Lévan Sardjevéladzé, président du Syndicat national du jeu vidéo (SNJV) ; Brigitte Plateau, présidente de l'association Talents du numérique ; Emmanuelle Roux, présidente de Cinov numérique ; Florence Ropion, présidente de l'Alliance française des industries du numérique (Afnum).

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Avez-vous mis en place des datacenters entièrement virtualisés (type Software-defined datacenter) ?