Business

La mobilité représente le tiers du budget R&T des entreprises européennes

S'il n'est finalement pas surprenant de constater que la mobilité est au coeur des priorités des entreprises, l'étude Forrester vient souligner toute l'importance que cette technologie représente. Tout en rappelant la nécessité d'en entourer déploiement par une stratégie et une politique adaptées.

PublicitéSi les résultats de l'étude "la mobilité dans les entreprises européennes en 2006" ne constituent certainement pas une révolution, ils contribuent néanmoins à souligner l'intérêt que portent les professionnels nord-américains et européens aux technologies mobiles. S'il ne fallait qu'un chiffre pour s'en convaincre, ce serait sans aucun doute la part des budgets télécoms et réseaux consacrée à la mobilité : elle a atteint 32% en 2006. Si le principal poste de dépenses reste le réseau terrestre voix et données, la mobilité s'octroie donc néanmoins un tiers de l'ensemble des débours. Dans la même veine, Forrester indique que 70% des entreprises utilisent une application mobile. Trois raisons principales expliquent le goût des entreprises pour la mobilité. Et l'étude Forrester de s'appuyer sur l'exemple de British Telecom pour les illustrer. Au cours des dix dernières années, BT a mis en place une solution flexible à travers des VPN distants et des accès haut débit. En retour, l'opérateur historique a enregistré une progression de la productivité de ses salariés de 31% - et une augmentation de 8% de la satisfaction de ses clients. BT a également pu compter sur une réduction de ses coûts de 270M€. Enfin, la motivation de ses salariés a crû de 14% et l'absentéisme a reculé de 63%. Si ces données peuvent sembler par trop idylliques et ne méritent certainement pas d'être prises comme argent comptant, elles illustrent néanmoins quels types d'avantages peuvent retirer les entreprises d'une utilisation des technologies mobiles. Une priorité critique pour 16% des entreprises Les sociétés ne s'y trompent d'ailleurs pas et sont 48% à avoir augmenté leurs dépenses dans ce domaine cette année. A titre de comparaison, elles étaient 44% à l'avoir fait l'an passé. Le chiffre est encore plus important lorsqu'on considère uniquement la progression des dépenses liées aux données mobiles : 58% des entreprises ont accru ce poste de dépenses, contre 40% un an plus tôt. Pour autant, dépenser plus ne signifie pas dépenser n'importe comment. Les entreprises sont ainsi 32% à prévoir la mise en place d'une stratégie (choix des appareils, des applications, etc.) et d'une politique mobiles (sécurité, spécification d'usage, etc.). Pour 16% d'entre elles, il s'agit même d'une priorité critique. De même, l'engouement pour la technologie mobile ne va pas sans inquiétudes quant aux coûts qu'elle risque d'engendrer et à sa fiabilité. Paradoxalement, cette attention portée sur les coûts est susceptible de conduire à l'adoption des technologies les plus récentes. Il en va ainsi des téléphones associant GSM et WiFi, qui sont plébiscités par 58% des entreprises. Logique quand on sait que la moitié des appels sont en fait passés depuis un bâtiment.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Avez-vous mis en place une infrastructure réseau virtualisée de type SD-WAN ?