Stratégie

L'ANSSI dénonce une hausse de 40% des incidents de sécurité en 2021

L'ANSSI dénonce une hausse de 40% des incidents de sécurité en 2021
Guillaume Poupard, directeur général de l'Anssi signe sans aucun doute son dernier bilan annuel de l'agence.

Dans son dernier rapport d'activité annuel, l'agence nationale de la sécurité des systèmes d'information dresse un bilan du paysage des cybermenaces sur le territoire. Si les incidents de sécurité ont grimpé en flèche, le nombre d'attaques par ransomware s'est stabilisé.

PublicitéLes années passent et le risque cybersécurité ne s'émousse pas. Au contraire même : dans son dernier rapport d'activité 2021, l'agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (Anssi) pointe 1 057 incidents de sécurité, soit une hausse de près de 40% par rapport aux 759 enregistrés il y a un an. Les signalements cyber sont toutefois en légère décrue (-8,7%) en glissant de 2 287 en 2020 à 2 089 sur l'année écoulée. Le nombre d'opérations de cyberdéfense a également baissé, passant de 20 à 17, tandis que celui des incidents majeurs est plutôt stable, soit 8 en 2021 versus 7 l'année précédente. 

« L'année 2021 a été marquée par une évolution de la menace cyber : le nombre d'attaques par rançongiciel s'est stabilisé à un niveau significatif (203) mais les attaques moins visibles à des fins d'espionnage et de déstabilisation persistent et se complexifient, mobilisant quotidiennement les équipes opérationnelles de l'Anssi », a expliqué l'agence. 

450 actions de sensibilisation menées dans toutes les régions

« En 2021, l'action de l'Anssi dans la mise en oeuvre du volet cybersécurité du plan de relance s'est poursuivie de manière soutenue », souligne le rapport. « Au 31 décembre 2021, plus de 600 organisations ont bénéficié de parcours de cybersécurité. Par ailleurs, afin de renforcer la sécurité des systèmes d'information des hôpitaux, très prisés des cyberattaquants, 135 groupements hospitaliers ont été désignés opérateurs de services essentiels et ont bénéficié des accompagnements du plan de relance ». Côté formation et sensibilisation, l'agence s'est aussi montrée active sur le sujet avec 47 formations labellisées SecNumEdu et 59 SecNumedu-FC (formation continue), 45 000 attestations SecNumacadémie délivrées ainsi que 450 actions de sensibilisation menées dans toutes les régions.

Révélateur du niveau d'efficacité, de robustesse et de confiance d'une solution proposée par un prestataire de services, les visas de sécurité ont par ailleurs été délivrés en nombre : 323, comprenant 167 qualifications et 156 certifications. 

Cap sur le Campus Cyber

Bénéficiant d'un budget de 21 M€ (hors masse salariale), l'agence compte 573 agents au 31 décembre dernier et a procédé à 112 recrutements. Parmi ses grands axes de développement pour les prochains mois : l'installation de son centre de formation et de sa division en charge des relations avec l'industrie au Campus Cyber ou encore l'installation d'une antenne à Rennes pour développer des synergies avec les acteurs de la cyberdéfense. A noter qu'il s'agissait du dernier rapport annuel présenté par Guillaume Poupard, le directeur général a en effet annoncé son départ d'ici l'été. Dans le rapport, il a tenu à saluer ses équipes. « Pendant huit ans, j'ai pu compter sur les agents de l'Anssi, sur leurs valeurs, sur leur excellence. J'ai la conviction qu'ils relèveront les défis, immenses, qui les attendent demain. »

Publicité

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Utilisez-vous des solutions de type SAM (software asset management) pour gérer vos environnements applicatifs ?