Nominations

Helder Matias quitte HEC pour AFTRAL

Helder Matias quitte HEC pour AFTRAL
Helder Matias a plus de douze ans d’expériences comme DSI dans l’enseignement.

Après huit ans comme DSI de HEC, Helder Matias a rejoint le pôle de formations supérieures en transport & logistique AFTRAL.

PublicitéAvec 90 écoles (dont 46 CFA) offrant des cursus du CAP au Bac+6 au travers de 500 programmes de formations initiales et continues, AFTRAL revendique la première place des pôles de formations supérieures en transport et logistique en France. 2 200 collaborateurs (dont 1 400 formateurs permanents) se répartissent sur 120 sites en France pour former 220 000 personnes dont 6 000 alternants chaque année. AFTRAL vient de recruter son nouveau DSI au sein d'une institution prestigieuse, HEC : Helder Matias. Celui-ci a plus de douze ans d'expérience de DSI dans le secteur de l'enseignement.

Après un DUT en Statistiques et Traitement Informatique des Données, Helder Matias a suivi un cursus à l'IAE de Grenoble jusqu'à obtenir un DESS en Gestion des Systèmes d'Information (1989). Après avoir été responsable informatique de l'IAE de Grenoble, il est devenu Senior Consultant Organisation et Systèmes d'Information chez Ernst & Young Entrepreneurs (1997-1999). En 1999, il a obtenu son premier titre de DSI, au sein du groupe Allibert, spécialiste de l'équipement de la salle de bain.

En 2007, Helder Matias a pris le virage du secteur de l'enseignement. Il est en effet alors recruté par Grenoble Ecole de Management comme DSI. En 2012, il a pris un poste similaire dans une école de commerce plus prestigieuse encore : HEC. Il était à ce dernier poste quand AFTRAL l'a recruté.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Disposez-vous d’outils de type FinOps pour suivre de près la consommation de services Cloud ?