Stratégie

Européennes : l'UMP absente du Pacte du Logiciel Libre

L'APRIL publie la liste des députés européens élus ayant signé le Pacte du Logiciel Libre. Du Front de Gauche au MoDem, tous les partis ayant des élus sont représentés... sauf l'UMP, le Front National et Libertas.

PublicitéLes élections européennes ont aussi des impacts en informatique. On se souvient ainsi du combat homérique contre la privation administrative de la connexion Internet (le fameux amendement 138 au nouveau Paquet Télécom), visant la loi française dite Hadopi avant que celle-ci ne soit censurée sur ce point par le Conseil Constitutionnel. Dans le domaine du logiciel libre, l'appétence varie fortement en fonction du parti politique d'appartenance. Ainsi, l'APRIL (association pour la recherche en informatique libre) vient de publier la liste des eurodéputés élus ayant signé son Pacte du Logiciel Libre. On y trouve des représentants du Front de Gauche (2 signataires sur 4 élus), du Parti Socialiste (5 sur 14), d'Europe Ecologie (5 sur 14) et du MoDem (5 sur 6). Mais ni le député Libertas (MPF-CPNT), ni les trois du Front National, ni les 29 de l'UMP n'ont signé ce fameux pacte. Droite et Extrême-Droite sont donc bien fâchés avec le logiciel libre. Rappelons que l'UMP est actuellement au pouvoir en France alors que le gouvernement a publié un Référentiel Général d'Interopérabilité favorisant Microsoft au détriment des standards ouverts bien établis et désormais bien implantés dans les administrations. Ce parti est donc cohérent dans son attitude vis à vis du Logiciel Libre. Le Pacte du Logiciel Libre comporte trois engagements : favoriser l'usage du logiciel libre et des standards ouverts dans le secteur public, s'opposer à toute discrimination contre le logiciel libre et défendre les droits d'auteurs des concepteurs de logiciels libres.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Avez-vous la possibilité d’accéder à vos applications analytiques en mobilité ?