Business

e-Démocratie : des élus encore peu enclins au Web

PublicitéSi l'e-Administration est désormais bien développée et utilisée par les français, l'e-démocratie n'est pas encore entrée dans les moeurs chez les élus locaux d'après une étude de SPSS / World e-Gov Forum. En effet, la majorité d'entre eux admettent n'avoir jamais participé à un débat politique sur internet. Paradoxalement, à l'heure où les différents candidats à la campagne présidentielle comptent désormais sur l'influence du Web et appellent au débat à travers les « blogs », l'e-admistration reste finalement encore peu exploitée. Elle fait plutôt office de vitrine. Ce qui explique pourquoi 97% des maires ont un site internet, alors que seule la moitié d'entre eux propose des services en ligne. Pourtant, ce n'est pas faute de fournir des efforts pour faciliter les processus liés à l'e-administration. A partir de là, nombreux peuvent être les bénéfices. D'ailleurs, certains l'ont compris et sont désormais prêts à mieux communiquer avec leurs administrés. « D'autant plus, qu'il existe maintenant sur le marché des outils simples de sondage en ligne. Si les administrations les utilisaient, elles pourraient être en ligne avec les citoyens et s'éviter bien des déroutes » commente Hervé Dhélin, directeur marketing Europe du Sud de SPSS.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Avez-vous mis en place du NVMe over Fabric pour vos réseaux de stockage ?