Projets

BNP Paribas recommande mieux avec l'IA

BNP Paribas recommande mieux avec l'IA
Olivier Maugarny, Marketing & Offering Director de BNP Paris Wealth Management, a pu constater l'impact de la plateforme Brain de DreamQuark. (Crédit Photo : BNP Paribas)

Afin de proposer des produits et des services aux clients de la banque privée, BNP Paribas a choisi la plateforme Brain de DreamQuark basée sur le deep learning.

PublicitéL'entité Wealth Management de BNP Paribas est une banque privée présente en Europe, en Asie, au Moyen-orient et aux Etats-Unis. Face à une concurrence active avec les Fintech, cette filiale se doit d'innover pour proposer rapidement des produits et services. Engagée dans une transformation numérique, BNP Paribas s'est servi de son accélérateur Plug and Play pour dénicher des start-ups et réaliser des projets innovants.

Dans ce cadre, l'établissement bancaire a lancé des tests avec DreamQuark en 2017. Cette start-up est l'éditeur d'une plateforme nommée Brain, basée sur du deep learning. Elle automatise la génération de modèles prédictifs et les rend accessible à tous les utilisateurs métiers sans formation en data science. La plateforme a été utilisée dans le cadre de Wealth Management. Le Marketing & Offering Director, Olivier Maugarny, précise, « les clients de banque privée sont exigeants : ils attendent que nous leur proposions des produits et services répondant à leurs attentes, leur préférences et avec une fréquence de contact adéquate ».

Une hausse des rendez-vous et des ventes

Concrètement, les équipes métiers de BNP Paris Wealth Management sont passées par Brain pour entraîner et sélectionner les meilleurs modèles de recommandations de produits et services. Grâce à cela, les Relationship Manager ont ainsi pu obtenir trois fois plus de rendez-vous et quatre fois plus de ventes. Des résultats qui font dire à Olivier Maugarny, que « l'usage des modèles prédictifs a été à la hauteur de nos espérances ».

Fort de ces résultats, les équipes ont donc décidé d'industrialiser Brain dans leur environnement métier et d'exploiter le potentiel de la plateforme sur d'autres cas d'usages. Ces derniers peuvent être variés allant du marketing, au risque, la fraude et la conformité. Olivier Maugarny constate par ailleurs que « DreamQuark a su répondre aux fortes exigences réglementaires et de sécurité IT de notre activité de banque privée en Europe et Asie ».

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Tous les terminaux mobiles pouvant contenir des données sensibles sont-ils cryptés et effaçables à distance ?