Technologies

10 projets Open Source à suivre en 2011

Quand on regarde la production Open Source, on est toujours étonné par la diversité des de développements en cours. Black Duck Software propose une liste de projets à surveiller en 2011.

PublicitéPour mettre en avant les projets les plus prometteurs, Black Duck Software, une société qui fournit aux entreprises un support pour automatiser la gestion, l'administration et la sécurité des logiciels libres et Open Source, établit chaque année une liste de « Rookies of the Year ». Pour cela, elle évalue la popularité de chaque projet, parmi les milliers de nouveaux projets lancés dans l'année, leur affectant des points selon un système de notation qui tient compte des réalisations, des modifications apportées aux logiciels à l'intérieur du projet, du nombre de développeurs impliqués et du nombre de sites web qui lui sont attachés. Parmi les projets arrivés en tête en 2010, plusieurs noms semblent familiers, même pour les personnes qui ne connaissent pas le monde Open Source.

Diaspora et OpenStack, têtes de liste

Ainsi, en tête de liste, on trouve Diaspora, le réseau social Open Source, présenté comme une alternative à Facebook, qui a commencé sa phase de test alpha mi-octobre, et se voit en quelque sorte officiellement reconnu. Même si l'ordre des projets choisis par Black Duck ne suit pas de logique particulière, on trouve ensuite OpenStack, un projet de plate-forme cloud Open Source soutenu par Rackspace et la Nasa et considéré par certains comme une alternative aux plates-formes cloud propriétaires. OpenStack Nova, l'alternative de cloud public, apparaît également sur la liste en quatrième position, de même que l'environnement de développement intégré Cloud9IDE, construit sur Node.JS, à la troisième place des nominés de l'année. Enfin, le gestionnaire de packages orienté développeurs NuGet, qui fournit de nombreux outils pour la plate-forme .NET, s'affiche en cinquième position.

BPM et Cloud en augmentation

BPM et Cloud en augmentation

En sixième place, on trouve la plate-forme Activiti BPM, le projet Open Source de gestion des processus métier (BPM) et workflow pour les professionnels, les développeurs et les administrateurs système, tandis que la septième place revient à SparkleShare, un outil de partage de fichiers et de collaboration qui vise à rendre le partage de documents et le travail collaboratif plus facile. SparkleShare permet également aux utilisateurs de synchroniser en tâche de fond les répertoires Git partagés avec un serveur ou avec des collègues de travail. Enfin, en position 8, 9, et 10 des Rookies de l'année on trouve VoltDB, une base de données pur SQL, ACID et OLTP; RapidFTR, une application mobile qui permet au personnel soignant de collecter, trier et partager des informations sur des enfants en situation d'urgence ; et ownCloud, un cloud personnel ouvert destiné à être exécuté sur un serveur.

Comme le fait remarquer Black Duck Software, 30% des 10 premiers projets utilisent la licence AGPL, attestant du nombre croissant de projets cloud ou SaaS associés, et 40% des 10 meilleurs projets sont désormais sur GitHub, un service web d'hébergement de projets sous Git.

PublicitéUne utilisation croissante des ressources du logiciel libre

Cette liste de Rookies a été établie à partir de la base de connaissances de Black Duck et de Ohloh.net, un répertoire public de logiciels gratuits et Open Source acheté en septembre dernier par Black Duck. « L'analyse des Rookies 2010 montre la progression irrésistible des projets cloud, ainsi que des applications pour la gestion des processus métiers,» a déclaré Peter Vescuso, vice-président exécutif de Black Duck Software. « Chaque projet de ce Top 10 témoigne de l'utilisation croissante de l'Open Source par la communauté des développeurs et au-delà, en particulier dans les secteurs mobiles et dans le cloud. » En effet, l'utilisation de logiciels Open Source présente de nombreux avantages, dont un avantage commercial certain. C'est aussi très intéressant de voir que les choix s'élargissent et que les projets élargissent le nombre d'options possibles. Avec de nombreuses et excellentes applications professionnelles gratuites, 2011 promet d'être une grande année et devrait inciter encore plus d'entreprises à profiter des avantages du logiciel libre.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Utilisez-vous le mode locatif pour la gestion et le renouvellement de vos parcs matériels (serveurs, stockage, imprimantes…) ?