Stratégie

Menacés, les DSI ont l'obligation d'innover

Menacés, les DSI ont l'obligation d'innover

Les DSI risquent d'être marginalisés dans leur propre organisation s'ils ne sont pas moteurs de l'innovation. La consumérisation de l'informatique et la révolution du numérique doivent leur permettre de créer de la valeur. Communication, patience et processus transverses sont obligatoires.

La DSI doit reprendre son destin en main face à l'innovation. A l'heure où beaucoup de Français disposent à leur domicile d'un internet de pointe et d'applications grand public performantes, il devient difficile en entreprise d'accepter les limites et les contraintes de la DSI. A l'ère du tout numérique, de la consumérisation de l'informatique, du Cloud et de la mobilité généralisée, l'innovation n'attend pas le bon vouloir des DSI.

Les utilisateurs et les directions métiers agissent de leur côté sans attendre car l'innovation est vitale dans un contexte économique tendu. Le DSI a cependant toute sa place dans ce processus, d'autant plus que l'informatique et le numérique sont étroitement liés. C'est ce que l'on constate à l'écoute des témoignages de JCDecaux, VoyagesSNCF, Total, Crédit Mutuel Arkea, But et GCS D-SISIF. L'innovation remet en cause les manières de manager, les rapports de pouvoir et les modèles économiques.

Exister par l'innovation

Dans certaines organisations, la place du DSI est centrale en matière d'innovation. « Chez nous, la DSI est systématiquement au coeur de tous les processus d'innovation de l'entre prise » témoigne Albert Asseraf, Directeur Général Stratégie, Etudes et Marketing de JCDecaux.

Le cas est d'autant plus intéressant que l'innovation est quasiment génétique, consubstantielle à la création de JCDecaux. La société a inventé son modèle économique à son origine. Aujourd'hui, l'innovation prend une forme nouvelle, avec le numérique. La société rend l'affichage papier interactif via le mobile, dans le cadre de son service USnap, propose du mobilier urbain interactif via des écrans tactiles, ou diffuse des messages publicitaires de haut de gamme au travers d'une plateforme numérique multi-formats. JCDecaux demeure depuis 1964 une entreprise familiale française. Elle est aujourd'hui présente dans 56 pays dans le monde et réalise 2,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires par an dont un quart en France. La DSI est associée à un projet dès son origine. Elle peut influer directement en soulevant des points bloquants ou, à l'inverse, en apportant des améliorations grâce à son propre savoir-faire technologique.

Seule une DSI forte permet d'avancer



Seule une DSI forte permet d'avancer

Point critique: les (...)

Lire la suite dans CIO.PDF 61

Le dossier comprend les témoignages de : Albert Asseraf (JCDecaux), Frédérique Ville (Voyages SNCF), Laurent Ferrari (But), Mathias Herberts (Crédit Mutuel Arkea), Patrick Hereng (Total), Valère Dussaux (GCS D-SISIF)

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    UTILISATION DES COOKIES

    En poursuivant votre navigation sur ce site,
    vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

    Pour en savoir plus, consultez notre politique relative à la vie privée.