Business

Web au bureau : les coûts cachés de l'usage personnel

PublicitéL'usage personnel du Web est-il un poste de dépenses invisibles pour les entreprises ? C'est ce que révèle une étude commanditée par Olfeo, l'éditeur français de logiciels de filtrage d'url. Ainsi, l'étude estime que l'usage du Web à des fins personnelles coûterait 1,8 fois la rémunération du salarié par an. Rien de surprenant, quand on sait que 77 % des salariés utilisent Internet à des fins personnelles. Ce qui équivaut à 42 minutes de temps passé par jour sur le Net ou 21 jours par an. Les sites d'actualités et de loisirs sont toujours les plus consultés, suivis de très près par les sites de consultations bancaires et la messagerie personnelle. Un véritable manque à gagner pour les entreprises qui voient leur productivité baisser, affirme l'étude. Temps perdu, surcoûts, tels sont les principaux impacts de l'usage personnel du Web. Mais ce ne sont pas les seuls, avertit l'éditeur. La sécurité du système d'information est également concernée. En effet, l'usage personnel du Web contribue à la vulnérabilité des systèmes d'information (risque de diffusion de virus, vers et spywares). De même, le développement des messageries instantanées ou encore des réseaux sociaux comme Viaduc conduisent parfois à la divulgation d'informations confidentielles. En outre, sur le plan juridique, les entreprises peuvent engager leur responsabilité pénale du fait du comportement de leurs salariés.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Disposez-vous d’outils de visualisation de données accessibles aux utilisateurs métier ?