Juridique

SILL 2019 : le référentiel de logiciels libres de l'Etat actualisé

SILL 2019 : le référentiel de logiciels libres de l'Etat actualisé
Dirigée par Nadi Bou Hanna, la Dinsic a actualisé son référentiel sur les logiciels libres. (Crédit Photo: DR)

Après un peu d'attente, la Dinsic a publié le socle interministériel des logiciels libres (SILL) pour l'année 2019. Quelques entrées sont à souligner notamment sur l'anonymisation des données et Kubernetes.

PublicitéLes spécialistes du logiciel libre trépignaient sur Twitter, haranguant Mounir Majhoubi, alors secrétaire d'Etat au numérique de savoir quand le SILL 2019 allait être publié. La Dinsic aura finalement attendu la journée mondiale du pingouin (clin d'oeil à Linux) pour livrer le socle interministériel des logiciels libres. Disponible sur GitHub, ce référentiel présente une liste des logiciels libres préconisés pour remplir la plupart des fonctions courantes de grands domaines de l'informatique comme le poste de travail, la gestion de parc, l'exploitation de serveurs, les bases de données et les environnements de développement.

Dans cette liste, le socle propose des montées de version pour plusieurs solutions comme Talend, Eclipse, serveur NodeJS, GitLab, Tomcat, Elasticsearch, MariaDB, Debian,...Sur les entrées, le millésime 2019 du SILL est assez léger. Parmi les nouveaux, il y a dans la Assistant RGAA porté par la Dinsic et qui est une extension pour les navigateurs web permettant d'auditer des pages web en suivant le référentiel RGAA (Référentiel Général d'Accessibilité pour les Administrations).

Les développeurs des administrations trouveront aussi un intérêt à ARX Data Anonymization Tool, un service d'anonymisation des données sensibles. A l'heure du RGPD, un tel outil peut s'avérer précieux. L'orchestrateur de cluster de conteneurs, Kubernetes, pointe le bout de son nez dans le SILL 2019. Le référentiel recommande par ailleurs de basculer sur Chromium, avec la récente annonce de Microsoft de remplacer le moteur de rendu d'Edge par un autre, développé sur la base du projet open source Chromium.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Avez-vous un plan de sortie des bases de données traditionnelles (Oracle, DB2, SQLserver…) vers des technologies plus modernes ?