Tribunes

Sept rôles clés pour transformer la relation Métiers DSI

Sept rôles clés pour transformer la relation Métiers DSI
Carole Pezzali - Senior manager chez Solucom

Les entreprises font face à une transformation numérique profonde. Pour la réussir, elles doivent s'appuyer sur une relation de qualité entre Métiers et DSI. Dans les projets de transformation, il est facile de constater au quotidien de nombreuses frictions dès que deux directions interagissent. Ces difficultés sont amplifiées par les incompréhensions entre Métiers et DSI.

PublicitéNotre conviction est que les collaborateurs eux-mêmes sont essentiels pour la création d'un véritable partenariat Métiers / DSI. C'est la qualité de leurs interactions qui peut faire la différence. En mettant en oeuvre l'alliance des compétences nécessaires, ils pourront créer un précieux esprit d'équipe au service des enjeux de l'entreprise. À ce titre, il parait important d'investir dans sept rôles clés.

Business Analyst, Business Process Owner et Chef de projet Solution pour réussir les projets

L'objectif du binôme Business Analyst / Chef de projet Solution est de garantir la valeur attendue par le Métier et l'entreprise. Les Business Process Owners, sollicités par les Business Analysts, sont clés pour identifier les leviers de performance à intégrer dans tout projet.
Le Business Analyst est en charge d'identifier la valeur d'entreprise qui doit être associée à toute demande d'évolution. Il traduit les besoins Métiers et participe à la recherche de solutions innovantes. Incarnant un niveau de maturité élevé de l'emploi plus répandu d'analyste métier, il propose des évolutions de procédures métiers tout autant que des évolutions IT. Il s'appuie sur les Business Process Owners au sein des Métiers qui ont la responsabilité de la performance d'un processus d'entreprise.
C'est au Chef de projet Solution que revient la responsabilité de piloter le projet de façon à garantir l'objectif initial, en dépassant une simple gestion administrative. Il est essentiel de renforcer son niveau de responsabilité sur le périmètre global MOA / MOE. Il est garant du respect des engagements réciproques Métiers et IT et s'assure de la bonne intégration de la solution dans le SI existant et à venir.

Key users et Représentant users pour faire entendre la voix des utilisateurs

Il est essentiel que la DSI connaisse et tienne réellement compte de la satisfaction des utilisateurs afin de renforcer sa légitimité en tant que partenaire technologique.
Elle doit s'appuyer sur les Key users présents au sein des unités opérationnelles de l'entreprise, en allant au-delà de leur implication dans les recettes. Grâce à l'animation d'un Représentant user, côté IT, les « irritants » qui pénalisent la satisfaction utilisateur seront identifiés et priorisés. Charge au Représentant user de les relayer aux Chefs de projet Solution dans le cadre d'objectifs chiffrés d'amélioration de la satisfaction utilisateurs.

Le Client manager, pivot de la relation et de la confiance mutuelle

Une bonne relation doit se concrétiser à tous les niveaux pour être efficace. Bien plus qu'un responsable de compte, le Client Manager est responsable au sein de la DSI de l'animation de la relation avec un ou plusieurs Métiers. Il organise les comités opérationnels de suivi de cette relation. Il est fortement impliqué dans le pilotage du portefeuille projet et la construction des schémas directeurs sur son périmètre. Grâce à sa double compétence Métier - IT, il s'assure de l'appropriation par la DSI des enjeux Métiers. Il travaille en forte proximité avec les Business Analysts, les Chefs de projet Solution et les Représentants users.

PublicitéL'Architecte d'entreprise garant de la cohérence globale

La cohérence de l'évolution du SI avec la stratégie et les processus d'entreprise est garantie par l'Architecte d'entreprise. Il est un conseiller avisé des Client Managers et des Chefs de projet solutions et les aide à optimiser leurs investissements dans le respect des orientations stratégiques.
La mise en place ou le renforcement de ces rôles doivent être accompagnés par le management et les ressources humaines. Le management porte la responsabilité de définir les attentes vis-à-vis des collaborateurs, et de les accompagner sur l'incarnation du rôle attendu. La DRH doit également être mobilisée pour accompagner le développement de nouvelles compétences.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Disposez-vous d’un inventaire exhaustif du parc IT, notamment des terminaux mobiles et PC portables ?