Nominations

Philippe Ajuelos nommé AMDAC au Ministère de l'Education Nationale

Philippe Ajuelos nommé AMDAC au Ministère de l'Education Nationale
Philippe Ajuelos est membre de l’Education Nationale depuis plus de douze ans.

Le nouvel administrateur des données, des algorithmes et des codes sources (AMDAC) de l'Education Nationale est Philippe Ajuelos.

PublicitéComme tous les autres ministères, le Ministère de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports devait se doter d'un administrateur des données, des algorithmes et des codes sources (AMDAC), version des administrations d'État du DPO et du CDO avec, en plus, un rôle élargie au-delà, jusqu'aux algorithmes et aux codes sources. L'ensemble des données, des algorithmes et des codes sources doit en effet être valorisé au mieux de l'intérêt public. La plupart des AMDAC s'étaient réunis le 27 septembre 2021 autour d'Amélie de Montchalin, ministre de la Transformation et de la Fonction Publique. L'Education Nationale vient de nommer comme AMDAC Philippe Ajuelos. Celui-ci connaît bien son ministère où il travaille depuis plus de douze ans.

Titulaire d'un DEA (Master Recherche) en droit public obtenu à l'Université Paris X Nanterre en 1995, Philippe Ajuelos a été chef de la mission des achats du Ministère de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports d'août 2009 à décembre 2021. De novembre 2019 à décembre 2021, il a également été adjoint au sous-directeur de la transformation numérique à la direction du numérique pour l'éducation dans le même ministère. Depuis début décembre 2021, il est donc devenu administrateur des données des algorithmes et des codes sources, toujours pour l'Education Nationale.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Utilisez-vous des outils d’automatisation pour déployer, gérer, ajuster et si nécessaire réparer vos infrastructures (type self-healing, self-provisioning, etc.) ?