Business

Microsoft rallie OpenDocument

Continuant sa stratégie de la patte de velours, Microsoft promet de supporter en natif PDF et ODF dans Office 2007, en plus de ses formats XPS et OOXML. Mieux, l'éditeur décide de s'impliquer dans ODF au sein de l'ISO. A quoi servira-t-il, désormais, d'intégrer le support d'OOXML dans le Référentiel Général d'Interopérabilité (RGI) ?

PublicitéMicrosoft va finalement ajouter le support des formats ODF (l'Open Document Format soutenu par IBM et Sun) et Adobe PDF à la dernière version de sa suite bureautique, Office 2007, livrée l'an dernier. Il faudra toutefois attendre plusieurs mois pour bénéficier de ces ajouts. L'éditeur prévoit en effet de les inclure dans le Service Pack 2 de sa suite, celui-ci étant prévu pour le premier semestre 2009. Plus précisément, le SP2 d'Office apportera le support des versions 1.1 d'ODF et 1.5 de PDF (le format exploité par Acrobat 6), ainsi que celui de PDF/A (format d'archivage normalisé par l'ISO). Et il fournira aussi celui de XPS (XML Paper Specification), le format de document portable créé par Microsoft pour concurrencer le très populaire PDF. ODF comme format par défaut dans Office 2007 Avec ce SP2, les utilisateurs d'Office 2007 disposeront de plusieurs plug-in leur permettant, une fois installés, de sauvegarder leurs documents aux formats ODF, PDF et XPS de la même façon qu'ils procèdent aujourd'hui avec la vingtaine de formats déjà reconnus par la suite bureautique de Microsoft. Ils pourront même, s'ils le souhaitent, choisir ODF comme format d'enregistrement par défaut. Microsoft participera au suivi d'ODF à l'ISO Cette annonce intervient quelques semaines après l'adoption par l'ISO, comme standard international, du format Office OpenXML (OOXML) créé par Microsoft pour Office 2007. Une décision qui, on s'en souvient, est intervenue après une bataille acharnée entre défenseurs et détracteurs du format, concurrent de ce fameux ODF (standard ISO depuis 2006) que Microsoft se décide aujourd'hui à inclure dans sa suite. Fort de cette victoire obtenue à force d'opiniâtreté - pour ne pas dire de lobbying à l'américaine -, l'éditeur de Redmond se montre curieusement coopératif et multiplie les signes de bonne volonté. Il est vrai qu'ODF (de même qu'OOXML) a été adopté par diverses administrations américaines, notamment, et qu'il est prudent, pour Microsoft, de manifester un soutien aux deux formats. Promouvoir l'interopérabilité entre Open XML, ODF, Daisy XML et les autres formats Microsoft indique notamment qu'il continuera à collaborer avec la communauté Open Source sur les développements du projet Open XML-ODF translator sur SourceForge.net. Mieux encore, il rejoint le comité technique de l'OASIS travaillant sur la prochaine version d'ODF et prendra part au groupe de travail ISO/IEC qui va se former pour suivre ODF (de même qu'il collabora, très logiquement, au groupe de travail qui suivra Open XML). L'éditeur participera aussi aux activités de standardisation autour de XPS et de PDF et à la promotion de l'interopérabilité entre Open XML, ODF et d'autres formats, parmi lesquels Daisy XML (Digital Accessible Information System), un format conçu pour rendre les contenus accessibles aux utilisateurs ayant une déficience visuelle.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Les environnements de sauvegarde sont-ils isolés du reste des infrastructures, pour réduire les risques de ransomwares ?