Projets

Manitou installe un WMS dans ses principaux entrepôts dans le monde

Manitou installe un WMS dans ses principaux entrepôts dans le monde
Dans son entrepôt de pièces détachées d'Ancenis, Manitou a interfacé WMS Reflex avec son pick-and-store automatisé. (Photo Manitou)

Depuis 2 ans, Manitou Group déploie le WMS Reflex dans ses plus grands entrepôts de pièces détachées dans le monde. Organisé autour d'un coeur commun, le logiciel reste adaptable aux besoins locaux et s'interface avec le reste du SI logistique.

PublicitéManitou Group, fabricant et distributeur de matériels de manutention, d'élévation de personnes et de terrassement pour les professionnels, a fait évoluer la gestion de ses entrepôts de pièces détachées pour la rationaliser. Il équipe ainsi ses quatre plus gros sites intralogistiques simultanément avec l'ERP M3 d'Infor et le WMS (warehouse management system) Reflex de Hardis Group. Ce dernier l'accompagne dans le projet. Après Ancenis en France (34 000 m2, 80 000 références) et Gautam Buddha Nagar en Inde (8 300 m2) en 2020, Castelfranco Emilia en Italie (3 000 m2) en 2022, l'entreprise déploie désormais les deux solutions dans son entrepôt de Belvidere (Illinois) aux États-Unis (16 700 m2). La mise en production y est prévue pour le 4e trimestre 2024.

Un interfaçage avec le pick-and-store automatisé

Le groupe a défini avec Hardis un coeur logiciel commun pour l'ensemble de ses sites, mais « Reflex est suffisamment flexible pour pouvoir être adapté aux besoins spécifiques de chaque entrepôt », comme le précise Emmanuel Bonnard, directeur informatique front management de Manitou Group, dans le communiqué conjoint de l'entreprise et de l'éditeur. Manitou a, par ailleurs, interfacé le WMS avec le reste de son SI logistique : Infor M3, le TMS (transport management system), les convoyeurs, etc. Dans l'entrepôt d'Ancenis, c'est aussi Reflex qui orchestre le nouveau système de navettes automatisées pour le pick-and-store de Mecalux, installé en avril 2022.

Comme le précise Emmanuel Bonnard, la disponibilité du WMS en plusieurs langues et un « accompagnement pour déployer la solution avec un support des activités à l'échelle locale et internationale » étaient indispensables. Deux critères qui ont été décisifs dans le choix de la solution. Si l'on en croit Emmanuel Bonnard, le WMS est également un maillon essentiel du service Overnight de Manitou Group. Ce dernier garantit une disponibilité si possible en moins de 24 heures des pièces de rechange : pour une commande avant 17h, la livraison au client peut avoir lieu dès le lendemain matin.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Dans votre organisation, est-il exclu de transférer certaines données dans le cloud public, pour des raisons réglementaires ou par choix ?