Management

Linux prend le Palais Montecitorio

Les députés italiens optent pour le système d'exploitation libre sur leurs ordinateurs.

PublicitéComme nous l'annoncions le 13 juillet dernier, les 630 députés italiens suivent l'exemple de leurs homologues français en optant pour Linux sur leurs postes de travail, utilisant auparavant la plate-forme Microsoft (Windows et Office). Notre confrère du groupe IDG, Computerworld Italia, précise que la décision a été prise par les conseillers techniques de l'ensemble des partis représentés à la chambre, sur la proposition de deux députés du parti des Démocrates de Gauche (DS, Democratici di Sinistra, centre-gauche), Pietro Folena and Franco Grillini. Cette mesure fait partie d'un ensemble de dispositions prises pour diminuer les coûts de fonctionnement du Parlement Italien, composé de deux chambres, le Sénat et la Chambre des Députés. Selon Franco Grillini, près de 3500 PC sont utilisés dans la seule chambre des députés italienne et l'équipement en licences Microsoft revenait à 900 euros par poste. Le choix de Linux et d'autres logiciels libres vise à économiser 3 millions d'euros. Pietro Folena a mentionné pour sa part l'exemple de la province italienne de Bolzano qui a économisé un million d'euros en faisant le même choix. Par ailleurs, il été concomitamment décidé d'équipé l'ensemble du Palais Montecitorio d'un réseau Wi-Fi.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Utilisez-vous des solutions de gestion de projet collaboratives ?