Technologies

Les voitures connectées ne séduisent pas les consommateurs occidentaux

Les voitures connectées ne séduisent pas les consommateurs occidentaux
Objet connecté par excellence, la voiture connectée ne séduit pas les consommateurs sauf en Asie.

L'El Dorado des objets connectés connaît parfois quelques couacs comme ce désintérêt manifeste des consommateurs pour les voitures connectées, selon une étude du cabinet Forrester.

PublicitéLes objets connectés sont à la mode. Très bien. Mais les consommateurs n'ont pas l'air d'être au courant selon une récente étude du cabinet Forrester. Seuls les consommateurs des pays asiatiques (Chine, Inde, Corée) s'intéressent réellement aux principales fonctionnalités. Italie, Espagne et Etats-Unis sont en général dans une moyenne de l'intérêt des consommateurs tandis que France, Allemagne et Grande Bretagne sont systématiquement en bas de tableau.
Ainsi, dans le cas de la connexion Internet disponible dans les véhicules, le taux de consommateurs intéressé va de 18% (Grande Bretagne) à 65% (Chine). Les Etats-Unis sont dans la moyenne avec 31%. La localisation des contacts est la technologie la plus séduisante pour les consommateurs : 74% en Chine et 16% en Grande-Bretagne. A peine en dessous, avec 73% en Chine et 15% en Grande-Bretagne, on trouve les interactions vocales. Enfin, l'appstore pour véhicule est probablement la fonctionnalité jugée la moins utile avec 64% de consommateurs intéressés en Chine et 7% en France (pour une fois plus basse que la Grande-Bretagne).

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Utilisez-vous des technologies d’intelligence artificielle en complément de vos autres systèmes de détection d’incidents ?