Stratégie

Les départements IT jouent un rôle croissant dans l'expérience des employés

Les départements IT jouent un rôle croissant dans l'expérience des employés
Au fur et à mesure que l’expérience des employés se digitalise, les départements IT deviennent des acteurs importants sur des sujets auparavant purement RH, comme le montre l’étude de Nexthink.

Une étude réalisée pour Nexthink par le cabinet Vanson Bourne pointe le rôle accru des départements IT dans l'élaboration des nouveaux espaces de travail et l'accompagnement des employés sur les pratiques de travail hybride, avec une dimension de plus en plus RH.

PublicitéLa pandémie de Covid-19 n'a fait qu'accélérer une tendance déjà à l'oeuvre dans beaucoup d'organisations, avec l'adoption de pratiques de travail digitales et le développement du travail hybride. Ces évolutions transforment le rôle traditionnel des départements IT, comme le montre une étude récemment réalisée par Vanson Bourne pour le compte de Nexthink.

Les professionnels IT interrogés dans cette enquête sont quasi-unanimes sur le rôle important, voire crucial de l'IT dans la mise en place d'un environnement de travail engageant dans leur entreprise, un constat partagé par 98% d'entre eux. Désormais, l'IT n'est plus considérée comme un fournisseur de matériel, mais comme un prestataire chargé de proposer des solutions qui favorisent la collaboration et la productivité des employés, selon 94% des répondants. Avant la crise sanitaire, 16% seulement des sondés auraient perçu l'IT comme responsable principal de l'environnement de travail, loin derrière les ressources humaines (42%). Actuellement, ce taux a grimpé à 29%, tandis que 58% observent une responsabilité partagée avec les RH. À un horizon de cinq ans, 45% estiment que l'IT deviendra le responsable principal tandis que 49% projettent une responsabilité partagée.

Formations sur le travail et politiques durables

Le premier sujet sur lequel l'IT intervient est la mise à disposition de technologies efficaces et adaptées à différentes missions (une responsabilité de l'IT pour 63% des sondés). Une partie significative des répondants voit également l'IT comme responsable principal sur les enjeux de collaboration (29%) ou de productivité (27%), auparavant plutôt rattachés aux RH. Concrètement, ces évolutions se traduisent par de nouvelles missions pour les professionnels IT. Ainsi, neuf répondants sur dix se sont vu confier des sujets comme la mise en place de pratiques et de formations sur le télétravail, l'accompagnement de la communication entre les collaborateurs et le développement de projets et de politiques durables.

Face à ces changements, 90% des répondants indiquent avoir bénéficié de formations pour les accompagner dans l'évolution de leur poste. Toutefois, les sondés pointent également quelques axes d'amélioration. Ainsi, 57% souhaiteraient une meilleure reconnaissance de cette charge et de leurs nouvelles responsabilités. 55% aimeraient avoir accès à plus d'outils ou de logiciels, 53 % bénéficier d'un meilleur leadership ou accompagnement et 47 % voudraient davantage de temps pour certaines tâches.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Votre organisation s’oriente-t-elle vers une architecture de type SASE (Secure Access Service Edge) ?