Management

Le télétravail séduit et pourrait entraîner un bouleversement sociétal

Le télétravail séduit et pourrait entraîner un bouleversement sociétal
Selon l’étude de Citrix, 52 % des français prêts à accepter une baisse de salaire en échange d’un poste entièrement en télétravail.

L'enquête menée par Citrix vient confirmer l'engouement des Français pour le télétravail, même au prix de sacrifices sur le salaire.

PublicitéCe n'est certes pas la première étude à aller dans le sens d'une forte séduction opérée par le télétravail sur les salariés. Mais l'enquête réalisée par Citrix va cette fois un peu plus loin en montrant que les salariés sont prêts à des sacrifices pour rester ou passer en télétravail. Ainsi, 52 % des Français seraient prêts à accepter une baisse de salaire en échange d'un poste entièrement réalisable à distance : 28% accepteraient une réduction allant jusqu'à 15%, 10 % accepteraient jusqu'à 20% et 3 % une baisse de plus de 30%. Mais est-ce nuisible à la productivité ? 47 % des répondants estiment que leur niveau de productivité est plus élevé lorsqu'ils travaillent à la maison que lorsqu'ils étaient au bureau, même si 22 % admettent être moins bien lotis à la maison qu'au bureau.

Jusqu'à présent, trouver un emploi et réussir sa carrière supposait bien souvent d'habiter dans une grande ville ou à proximité. Mais, après un an de crise sanitaire, les salariés travaillant en bureau ont largement changé d'avis. Avant la pandémie, 43 % jugeaient positif pour la carrière d'habiter une grande ville alors que ce chiffre est tombé à 35 % aujourd'hui. Pour, 45%, vivre en ville ou à la campagne ne fait désormais plus aucune différence. 46% envisagent donc de quitter leur habitation en ville vers une zone rurale si cela était possible pour réaliser leurs missions. 73% estiment qu'ils pourraient tout aussi bien exercer leur métier depuis n'importe quel endroit. D'ailleurs, 39 % prévoient de déménager ou l'ont déjà fait.

Les avantages reconnus par les répondants sont classiques. Ainsi 51 % utilisent de façon productive le temps jadis consacré aux trajets domicile-travail, 49 % subissent moins de stress grâce à la suppression des déplacements, 48 % se réjouissent de la baisse de leurs émissions de CO² induites, 45 % se concentrent mieux grâce au calme, 42 % ont davantage de temps à consacrer à leur famille... 74% estiment d'ailleurs qu'une zone rurale offrirait un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Un déménagement en zone rurale est justifié par 31 % en raison d'un habitat plus calme, 29 % parce que la pandémie a démontré que c'était possible, 24 % parce que désormais ils travaillent effectivement à distance, 34 % parce qu'ils n'ont à se rendre au bureau qu'une fois par semaine et 11 % une fois par mois.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Testez-vous les procédures de reprise d’activité au moins une fois par an ?