Projets

Le ministère de l'Intérieur blinde ses réseaux mobiles

Le ministère de l'Intérieur blinde ses réseaux mobiles
Le Général Bruno Poirier Coutansais, chef du service des technologies et des systèmes d'information de la sécurité intérieure pour le ministère de l'Intérieur, salue le partenariat avec Gemalto. (Crédit Photo :DR)

Pour renforcer la sécurité des réseaux mobiles de communications critiques, le Ministère de l'Intérieur a fait confiance à Gemalto pour lui fournir des cartes SIM, des eSIM et des solutions de gestion des abonnements.

PublicitéLa sécurité est le maître-mot au ministère de l'Intérieur y compris pour les réseaux mobiles. Sur les terrains d'intervention, les forces de l'ordre ont besoin de solutions de communications fiables à 100% pour la voix et les données de petits volumes. Cependant, ces réseaux de communications critiques sont en train de migrer vers la 4G/5G pour bénéficier d'une connectivité de données haut-débit, permettant par exemple des applications vidéo en temps réel.

L'objectif est pour les unités opérationnelles du ministère de l'Intérieur de bénéficier à la fois de la couverture mobile haut-débit privée des réseaux LTE publics existants (4G/5G) et des réseaux tactiques déployables ad-hoc avec des droits d'accès sécurisés et dédiés aux équipes d'intervention. Dans ce cadre Gemalto a apporté son expertise dans les réseaux mobiles sécurisés. Les forces de l'ordre peuvent en quelques secondes de manière intuitive basculer d'un réseau mobile public à un réseau privé.

Concrètement, Gemalto propose des cartes SIM personnalisées, des eSIM et des solutions de gestion des abonnements. Le général Bruno Poirier Coutansais, chef du service des technologies et des systèmes d'information de la sécurité intérieure pour le Ministère de l'Intérieur, salue dans un communiqué, « la combinaison unique du savoir-faire de Gemalto dans le domaine de la sécurité et les équipements, de l'authentification et de la connectivité sécurisée, nous permet de déployer des réseaux de communications critiques, privées et fiables, résilients et de confiance ». Il ajoute que ce partenariat, « contribuera au respect des réglementations les plus strictes- comme par exemple IOPS (réseau sécurisé) - pour les réseaux mobiles ultra-sécurisés ».

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Les données personnelles sont-elles rendues inaccessibles (cryptage…) aux administrateurs techniques du SI ?