Juridique

Laurent Wauquiez a-t-il détourné un fichier de sa région ? [MAJ]

Laurent Wauquiez a-t-il détourné un fichier de sa région ? [MAJ]
Laurent Wauquiez préside la région Auvergne Rhône Alpes ainsi que le parti politique Les Républicains.

Laurent Wauquiez a envoyé un SMS de rentrée aux lycéens de la région Auvergne Rhône Alpes qu'il préside alors qu'il n'est pas censé disposer des numéros.

PublicitéDécidément, même à l'heure du RGPD, les politiques semblent oublier les règles obligatoires en matière de données personnelles comme le respect de la finalité des traitements. Après l'affaire de l'office public d'habitat de Rennes, il y a un peu plus d'un mois, c'est aujourd'hui dans la région Auvergne Rhône Alpes qu'un incident vient de se produire. Le président de cette région, Laurent Wauquiez a en effet envoyé un SMS de souhait de bonne rentrée aux lycéens.

Il est évident que lorsqu'un politique pense à vous, c'est toujours parfaitement désintéressé, surtout à quelques mois d'un scrutin. Du coup, comme le relate notre confrère Lyon Mag, Jean-François Debat, président du groupe Socialistes et Démocrates au Conseil Régional, a peu apprécié l'opération réalisée sur deniers publics et envisage de saisir la CNIL.

Fureur de l'opposition

Pour l'élu socialiste, la seule source possible des numéros de téléphone des lycéens utilisée pour cette opération de communication est le fichier constitué pour le Pass Région. Le service communication de la région a précisé que ce pass est une carte destinée aux lycéens et apprentis de la région. Elle permet d'obtenir des chèques d'achat pour des livres scolaires, des entrées de cinéma ou à des concerts voire, en échange de temps passé bénévolement au service d'oeuvres d'intérêt général, des aides plus conséquentes comme un financement de mille euros pour aider à passer son permis de conduire. Le Pass est également associé à des services dédiés aux élèves en situation de handicap.

Si la région a confirmé l'existence de cette opération de communication, les détails et réponses à nos questions n'ont pas pu nous être communiqués avant la publication de cet article. La rédaction est d'ailleurs toujours dans l'attente des précisions demandées.

Réaction de la CNIL

Contactée par la Rédaction, la CNIL a indiqué n'avoir, à ce jour, pas reçu de plainte. Malgré tout, « comme d'habitude lorsqu'on lit quelque chose de cette nature dans la presse ou les réseaux sociaux » indique une porte-parole, la CNIL va demander des précisions à la Région. Le premier point de la demande concerne la nature du fichier utilisé.

En particulier, la CNIL va donc s'intéresser au respect des finalités déclarées du fichier utilisé. Ce respect des finalités est un point de vigilance constant de l'autorité administrative indépendante.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    UTILISATION DES COOKIES

    En poursuivant votre navigation sur ce site,
    vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

    Pour en savoir plus, consultez notre politique relative à la vie privée.

    La question du moment
    Utilisez-vous des applications à base de blockchain développées par des tiers ?