Projets

La Cour de cassation s'ouvre à l'open source

PublicitéAfin de moderniser son site internet et de répondre efficacement à la forte croissance du nombre de visites sur son portail (multipliées par 10 ces 3 dernières années), la Cour de cassation, sous l'impulsion de son premier président Guy Canivet, décide de repenser son site Internet, en le restructurant et en proposant un accès clarifié à ses contenus. En effet, la volumétrie et la complexité des contenus associées à une croissance importante des mises à jour imposaient de repenser l'organisation éditoriale et ergonomique existante. Cette refonte devait également intégrer de nouvelles technologies pour simplifier la gestion des mises à jour côté administrateur. Pour ce faire, après avoir lancé un appel d'offres, la Cour de cassation a sélectionné Jouve pour son offre globale (conception, développements, intégration de contenus, hébergement, maintenance applicative et corrective). Sur la base des gabarits définis, Jouve a développé un outil de gestion de contenus permettant de gérer simplement et en toute autonomie ses mises à jour. (Historiquement les mises à jour s'effectuaient de manière non structurées et ne permettaient pas à la Cour de cassation de valoriser ses différents fonds). Développé en php, ce nouveau portail s'articule autour du moteur de recherche Lucene, de la solution de gestion de contenu SPIP Agora et de différentes bases de données MySql. Pour garantir le succès et l'efficacité de ce déploiement, Jouve a réalisé l'intégration initiale des contenus existants et a dispensé des formations aux équipes de son client. Ce transfert de compétences permet aujourd'hui à la Cour de cassation de disposer efficacement de son outil pour ses futures mises à jour. Au delà de cette refonte, la Cour de cassation a confié de nouveaux déploiements à Jouve. Ainsi, un forum de discussion sur son prochain cycle de conférences Risques, assurances, responsabilité, ouvert au public, un accès aux notices biographiques des magistrats et un accès personnel de chaque partie au déroulement de son affaire devraient voir le jour d'ici fin 2006.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    UTILISATION DES COOKIES

    En poursuivant votre navigation sur ce site,
    vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

    Pour en savoir plus, consultez notre politique relative à la vie privée.

    La question du moment
    Disposez-vous de stations de tests de clés USB pour en vérifier l’innocuité ?